HomeEntreprendreVous êtes entrepreneur: voici comment éviter les impayés

Vous êtes entrepreneur: voici comment éviter les impayés

Être payé en temps et en heure peut s’avérer un casse-tête pour les entrepreneurs. Que pouvez-vous faire pour éviter les retards? Voici quelques conseils pratiques.

Mettez toutes les chances de votre côté

Intégrez des Conditions Générales de Vente dans vos factures. Veillez à ce que ces conditions fixent un délai que vous jugez raisonnable pour l’éventuelle contestation de vos factures. Dressez également une liste de sanctions en cas de retard de paiement. Cela ne vous épargnera pas des retards, mais vous sera bien utile si votre client ne paie pas à temps.

Établissez une facture complète et précise afin d’éviter toute confusion.

N’attendez pas la fin du mois pour envoyer vos factures. En effet, le délai de paiement ne commence à courir qu’à partir de la date de réception de votre facture. Facturer votre client dès la fin de votre prestation vous donc fera gagner quelques précieux jours supplémentaires.

Clients professionnels? Évaluez vos prospects!

Avant de signer un contrat avec un futur client, évaluez le risque qu’il ne vous paie pas. Pour ce faire, vous pouvez consultez ses comptes annuels et statuts à la Banque-Carrefour des Entreprises et à la Centrale des bilans. Si vous ne savez pas comment interpréter ces données, des plateformes en ligne comme data.be peuvent vous fournir une interprétation sous forme de graphique.

Clients privés: faites payer comptant ou demandez un acompte.

De telles données ne sont évidemment pas disponibles si vos clients sont des particuliers. Vous devrez alors user de précautions différentes: demander un paiement comptant, ou au moins un acompte correspondant à une fraction du total de la commande (par exemple, 30%). N’oubliez pas non plus que vous pouvez facturer vos prestations en plusieurs tranches. Dans ce cas, vous pouvez même suspendre vos prestations en attendant que les factures intermédiaires soient réglées.

Apprenez à connaître vos clients

Chaque client est différent et demandera de votre part une réaction personnalisée. Vos clients fidèles et bons payeurs méritent une approche plus "souple" que les retardataires chroniques, avec qui vous devrez enclencher la procédure de recouvrement plus rapidement.

Réagissez rapidement

Les mesures de prévention que vous mettez en place ne seront pas forcément toujours efficaces. Quelle qu’en soit la raison, vous pouvez être certain que vos clients ne vous paieront pas toujours à temps. Dans ce cas, réagissez rapidement en instaurant, par exemple, une procédure de rappel automatique (certaines plateformes de facturation en ligne vous offrent ce service). Rappeler vos Conditions Générales de Vente à vos clients est tout à fait légal, n’hésitez donc pas à le faire.

Gérer vos impayés est primordial pour la survie de votre entreprise. En effet, ces rentrées d’argent renflouent votre trésorerie. Vous aurez ainsi une meilleure évaluation de votre banquier, et donc plus de facilités à obtenir un crédit, voire un taux plus avantageux. Sans compter que vous vous ferez moins de cheveux gris!