HomeÉpargner malinVive les poules et le compost!

Vive les poules et le compost!

Vous avez un petit jardin et vous aimez les œufs frais? Alors pourquoi ne pas adopter quelques poules? Outre la production d’œufs, elles vous rendront d’autres services intéressants.

La poule est un animal très sympathique, écologique, mais aussi économique. En effet, elle pond un œuf par jour à la belle saison. Selon la race de votre gallinacé et le climat, vous pourrez compter sur 100 à 300 œufs par an et par poule. De quoi reléguer au rang des souvenirs leur achat au supermarché.

Une usine à engrais

Non seulement la poule vous permettra de faire de délicieuses omelettes, mais s’avérera également un atout pour l’élimination de vos déchets ménagers. Omnivore, la poule acceptera avec plaisir vos épluchures de légumes et vos restes de repas (y compris la viande, la charcuterie et le fromage). Elle peut absorber jusqu’à 150 kilos de déchets organiques par an! Dans les communes où les sacs sont payants, cela représente une solide économie annuelle. Complétez cette alimentation par un mélange de graines, que vous trouverez facilement dans le commerce, et vous aurez des poules en pleine santé et heureuses. N’oubliez pas de récupérer leurs fientes sur le sol de votre poulailler: elles constituent un excellent engrais naturel pour vos plantes et votre potager.

Une précieuse alliée pour le jardin

La poule passe ses journées à picoter çà et là. Laissez-lui libre accès à votre jardin: elle fera un sort aux escargots, limaces et autres insectes nuisibles et se régalera de cette vilaine mousse qui pousse dans votre gazon. Un seul bémol: évitez de laisser traîner vos poules dans le potager au printemps, car vos jeunes pousses ne résisteront pas longtemps à leur appétit.

De quoi la poule a-t-elle besoin?

Pour se sentir bien, votre poule n’aura pas besoin de grand-chose:

  • Un poulailler où elle pourra dormir (perchée) et pondre ses œufs. Si vous vivez à la campagne, fermez bien le poulailler la nuit pour la protéger des renards!
  • Un peu de compagnie: une poule seule risque de dépérir. Prenez au moins deux poules, mais évitez aussi d’en prendre trop, sinon vous n’arriverez pas à absorber leur production.
  • De la terre et de l’herbe: la poule a besoin de picorer. Comptez au moins 10 mètres carrés de jardin par poule.
  • Une nourriture équilibrée: un mélange de graines et de déchets ménagers organiques, ainsi que les insectes du jardin.

Des inconvénients?

En dehors de l’espace qu’elle prendra inévitablement, la poule n’a que peu de défauts:

  • Elle a tendance à gratter la terre. Évitez donc de la laisser dans un espace trop restreint si vous voulez que votre gazon lui résiste.
  • Elle ne mangera pas tous vos déchets: les pommes de terre crues, les épluchures d’oignons, de banane, de kiwis et d’agrumes, ainsi que les feuilles de poireau crues, les trognons de chou et le céleri sont toxiques pour elle.

Si vous voulez éliminer naturellement tous vos déchets organiques, vous aurez donc toujours besoin d’un bon compost. Mélangé à la fiente de poule, il constituera un excellent engrais pour votre jardin et votre potager.

Un dernier conseil: évitez de leur offrir la compagnie d’un coq. Elles n’en ont pas besoin pour pondre et son chant (très) matinal risque très rapidement de vous irriter, vous et vos voisins!