HomeÉpargner malinUne fête de Pâques accessible sans sacrifier à la tradition

Une fête de Pâques accessible sans sacrifier à la tradition

Pâques marque la fin du carême. C’est un moment de renouveau et de joie. Mais comment concilier bombance et prudence en cette fête de la résurrection?

Pour combler nos petits, fleurir nos assiettes et réjouir les palais, tout en préservant notre porte-monnaie, nous pouvons compter sur quelques valeurs sûres: légumes de saison, bricolage de Pâques et décoration maison. Et comme le temps, c’est de l’argent, commencez de bonne heure et mettez à contribution toute la famille.

Un cadeau de Pâques dans votre jardin?

Ouvrez les fenêtres pour admirer les premières fleurs écloses dans les parterres. Et envoyez nos jeunes pousses cueillir primevères et jonquilles. Les couleurs jaune diaphane et vert menthe à l’eau de la nature au printemps rafraîchiront la maison et coloreront nos tables. Petite astuce pour prolonger leur durée de vie: coupez en biseau deux centimètres de tige, puis plongez-les dans de l’eau tiède avec une ½ cuiller à café de gros sel.

Préparatifs en famille

Pourquoi vous précipiter dans les boutiques alors que vous pouvez réunir toute la famille autour des préparatifs de Pâques? Faites de ces activités communes un moment de convivialité. Prenez une après-midi pour réussir une table digne d’un magazine de décoration, et une seconde après-midi peinture pour les fameux œufs de Pâques. Si vous êtes un as du pinceau, peignez-y des volutes. Sinon, collez-y des autocollants tout faits et entourez-les de jolis rubans. Une petite astuce déco: récupérez vos cartons d’œufs. Il y a des cônes entre les alvéoles. Retournés, découpés, égalisés et peints, ils feront de superbes cloches. Glissez par-dessous un fil de fer avec une perle au bout, et munissez-les d’un crochet pour les accrocher Les voilà prêtes!

Une table de Pâques déco à moins de 5 euros!

Pour réussir une belle table de Pâques, vous aurez juste besoin de feuilles de papier A4, de lierre du jardin, de simples photophores, de bois ramassé dans la forêt, de bougies chauffe-plat et… de bouts de ficelle. Démonstration:

  • le bois flotté est très tendance. Mais pas besoin de vous ruiner en magasin. Prenez quelques bouts de bois dans le jardin ou en forêt. Passez-les à la cire de cérusé, puis au papier de verre pour souligner les veines du bois.
  • avec vos feuilles de papier A4, faites des rouleaux bien serrés, noués avec de la ficelle et du lierre. Glissez un simple photophore en haut de certains. Les autres serviront de vase pour vos fleurs champêtres.
  • Dessinez un chemin de table avec vos branches d’arbre blanchi enroulées de lierre, vos photophores et vos vases de papier.

Privilégiez les produits de saison

Les asperges ne sont pas de saison très longtemps. Profitez-en pour les inscrire dans votre menu de Pâques. Du vert et du blanc dans les assiettes de l’entrée, avec des œufs mimosa, naturellement. Quant à l’agneau, s’il est un invité classique de la fête, il n’est pas incontournable. Osez plutôt le pâté de Pâques en plat, avec de la pâte feuilletée et de la viande hachée.

Choco éco?

Du chocolat à Pâques, on en trouve de tous les goûts et pour toutes les bourses. Mais le prix n’est pas toujours gage de qualité. Réfléchissez en termes de besoins. Les petits aimeront un simple chocolat au lait sous forme de lapin, d’œuf et de cloche. Quant aux amateurs, ils préféreront plus fin. Pensez à comparer le prix au kilo. Et pourquoi ne pas tenter les mendiants faits maison?

Dernière astuce: le chocolat aussi se recycle. Fondez vos restes après la fête et faites-en une succulente sauce pour fruits rouges ou lait chaud. Vous pouvez aussi les débiter en pépites ou en copeaux.