HomeÉpargner malinTravail étudiant: une app pour vérifier le solde de jours

Travail étudiant: une app pour vérifier le solde de jours

Pour obtenir une réduction de cotisations sociales et pouvoir en faire bénéficier leur employeur, les étudiants ne peuvent pas travailler plus de 50 jours par an. Cette année, ils peuvent vérifier leur solde à tout moment via une app gratuite!

Le job étudiant est un grand classique de l’été mais aussi, pour certains, de l’année entière. C’est une excellente manière de gagner de l’argent, à économiser pour réaliser un de leurs rêves. Mais sachez qu’il existe des limites, dont la fameuse limite des 50 jours.

Plus facile grâce à Student@work

La première limite concerne les réductions de cotisations sociales. Celles-ci bénéficient tant aux étudiants jobistes qu’aux employeurs, ce qui explique l’empressement de ces derniers à vérifier le fameux "solde". Il est depuis quelque temps possible de commander une attestation en ligne sur Student at Work, la page du SPF Sécurité Sociale consacrée aux étudiants. Mais la procédure n’est pas toujours facile: elle nécessite notamment un lecteur de carte d’identité. Cette année, le SPF Sécurité Sociale sort donc une app pour faciliter la vie des étudiants: Student@work. Elle leur permet de créer un "login" au moyen de leur carte d’identité électronique et leur donne accès à leurs données durant 2 mois. Ils peuvent ainsi vérifier leur solde à tout moment et le montrer à leur futur employeur au moment de l’entretien d’embauche!

Attention aux autres limites

Il existe également deux autres limites importantes:

  • Pour le fisc: elle s’élevait à 7.350 euros par an pour les revenus de 2014 (le montant de 2015 n’est pas encore connu). Une fois cette limite dépassée, l’étudiant est tenu de payer des impôts sur ses revenus.
  • Pour les allocations familiales: afin de conserver le droit aux allocations familiales, l’étudiant doit travailler moins de 240 heures par trimestre (hormis l’été, où il peut éventuellement travailler plus longtemps). Mieux vaut surveiller attentivement cette limite, car le manque à gagner peut être important!

Pour rester au courant des dernières informations sur ce sujet délicat, n’hésitez pas à visiter la page consacrée au travail étudiant sur le site Web du gouvernement fédéral.