HomeEmprunterSept questions à se poser pour bien choisir son entrepreneur

Sept questions à se poser pour bien choisir son entrepreneur

Les futurs bâtisseurs ou rénovateurs doivent souvent se lancer dans l’inconnu pour concrétiser leurs projets. Surgissent alors quantités de questions, dont une primordiale: qui choisir comme entrepreneur?

To Simons du Centre de la construction durable

Vous ne faites pas construire ou rénover votre habitation chaque année. Il est donc essentiel que ces travaux soient exécutés correctement et au juste prix. Mais comment trouver la perle rare parmi les 70.000 entrepreneurs de Belgique?

Comment commencer?

"Rechercher un entrepreneur qui se trouve sur la même longueur d’onde que vous est la condition sine qua non", explique To Simons du Centre de la construction durable. "Si vous souhaitez une habitation passive, vous devez trouver un entrepreneur dont c’est le dada. Sinon, des conflits surviendront à coup sûr. Assurez-vous donc qu’il puisse se retrouver dans la philosophie de votre projet."

Pouvez-vous lui demander des références?

"Demander des références relatives à ses projets précédents est une très bonne idée", nous confirme Monsieur Simons. "Un entrepreneur fiable vous les fournira avec plaisir. N’hésitez pas à vous entretenir avec les maîtres d’ouvrage. Ils vous en apprendront beaucoup sur la personne et sa façon de travailler."

Et vérifier sa situation financière?

Bien entendu! Savez-vous qu’il est responsable de son chantier pendant dix ans? "Jetez un coup d’œil dans le Top 30.000 de Trends Tendances ou demandez à consulter ses bilans auprès de la Banque nationale de Belgique (ces derniers sont rendus publics). Mais il faut bien sûr pouvoir les interpréter ou trouver quelqu’un qui puisse le faire pour vous."

Les chroniques judiciaires sont-elles un bon indicateur?

Vous pouvez vous adresser au Greffe du Tribunal de commerce pour vérifier si des procès sont en cours à l’encontre de cet entrepreneur ou s’il a déjà été déclaré en faillite, mais faites preuve de discernement. "Ce n’est pas parce qu’une plainte a été introduite que l’entrepreneur est automatiquement peu recommandable. Naturellement, s’il a un historique chargé, vous pouvez vous méfier." N’oubliez pas non plus qu’après une faillite, rien n’empêche l’entrepreneur de redémarrer une affaire sous un nouveau nom…

Un label de qualité offre-t-il des garanties?

Qu’un entrepreneur ne possède aucun label ne signifie pas qu’il travaille mal. Mais n’hésitez pas à le lui demander. Attention, toutefois, car certains labels offrent plus de garanties que d’autres. "CoQual (en Wallonie) et Qualibouw (en Flandre) sont, par exemple, des labels sérieux et biens fondés", selon notre expert.

Dois-je choisir l’entrepreneur que mon architecte me propose?

"Ce facteur n’est pas à négliger: il est aussi important que la communication et le courant passent entre eux. S’ils n’ont pas encore travaillé ensemble, ils auront peut-être un peu de mal à communiquer."

Que révèle le devis?

Dernier élément, mais non des moindres: le prix. "Il n’est pas toujours judicieux de choisir le prix le moins élevé", nous avertit To Simons. "Comparez bien tous les devis et demandez l’aide de votre architecte. En effet, certains entrepreneurs annoncent des prix plancher pour remporter le marché et facturent ensuite des prestations supplémentaires à tour de bras. Un devis très en deçà des autres est la plupart du temps suspect."