Home[node:category:name]Quelles sont les possibilités de déduction fiscale pour les rénovations?

Quelles sont les possibilités de déduction fiscale pour les rénovations?

 “La suppression des primes fiscales pour les investissements dans l’économie d’énergie a fait beaucoup de bruit. Pourtant, j’ai lu récemment que des possibilités de déduction fiscale existaient encore pour les rénovations. Qu’en est-il exactement?" (Jean-Jacques, 43 ans, Arlon)

Depuis l’année de revenus 2012, les possibilités de déduction fiscale ont en effet été réduites à peau de chagrin. Notre gouvernement devant se serrer la ceinture, de nombreuses mesures fiscales encourageant les investissements dans l’économie d’énergie ont été supprimées. Ne reste donc plus, pour cette année, qu’une réduction d’impôts de 30% pour la pose d’une isolation de toiture dans une habitation de plus de 5 ans. Il faut cependant souligner qu’une mesure transitoire a été prévue pour les personnes ayant signé un contrat avec un entrepreneur avant le 27 novembre 2011. Elles peuvent encore bénéficier d’une réduction d’impôts de 40% pour leurs travaux économiseurs d’énergie.

À voir selon les revenus

Le constat énuméré ci-dessus ne signifie pas pour autant qu’aucune aide ne vous offerte en tant que maître d’ouvrage. Le gouvernement wallon a en effet prévu toute une série de primes et d’interventions destinées aux personnes voulant rénover leur habitation. Si ce sont surtout les travaux liés à l’économie d’énergie et à l’utilisation d’énergies renouvelables qui sont encouragés par différentes mesures, il faut aussi noter que les personnes souhaitant améliorer la menuiserie extérieure de leur maison ou faire exécuter des travaux de toiture, peuvent aussi bénéficier d’une prime. Mais ce, à condition que l’habitation se trouve en Wallonie, ait au moins 15 ans et soit qualifiée d’améliorable par un expert agréé. Parmi les parties de l’habitation entrant en ligne de compte pour l’octroi de la prime, citons notamment le toit, les murs, la menuiserie extérieure et les sols. Quant au montant de cette prime, il dépend entre autres de la situation de la famille et de ses revenus. Plus ces derniers sont élevés, moins le sera le pourcentage du montant de la facture qui pourra être remboursé.

 

Un prêt à taux 0%

 Depuis le 1er mai de cette année, un demandeur peut aussi conclure, sous certaines conditions, un prêt à taux 0% pour financer des travaux visant à diminuer la consommation d’énergie de son habitation. Pour pouvoir bénéficier de ce qu’on appelle l’"Ecopack", le demandeur doit faire exécuter au moins deux travaux différents. Le montant maximum qu’il peut emprunter via cette formule est de 30.000 euros. Autre condition: plus les revenus du demandeur sont élevés, plus il doit rembourser rapidement le montant qu’il emprunte.

Et à Bruxelles?

N’oublions évidemment pas les Bruxellois. Eux aussi peuvent bénéficier de nombreuses aides lorsqu’ils font placer une isolation ou installer une chaudière économique. Le gouvernement bruxellois a même augmenté le budget pour ce type de primes de 6 millions d’euros par rapport à 2011 (de 12 à 18 millions d’euros). Une fois encore, le montant pouvant être remboursé dépend essentiellement des revenus du demandeur. La Région bruxelloise distingue trois catégories de couples: ceux dont les revenus annuels sont supérieurs à 75.000 euros, ceux dont les revenus annuels sont compris entre 45.000 et 75.000 euros et enfin, ceux dont les revenus annuels sont inférieurs à 45.000 euros. Pour les isolés, les montants sont respectivement les suivants: plus de 60.000 euros, entre 30.000 et 60.000 euros et moins de 30.000 euros. Exemple: une personne faisant placer une isolation et relevant de la première catégorie, bénéficiera d’un subside de 15 euros par m²; les revenus moyens recevront une prime de 20 euros par m² et 25 euros seront octroyés à la troisième catégorie. Et ce, tout en sachant que maximum 50% du montant de la facture peut être remboursé.

 

Sites Web

Pour consulter un aperçu des primes disponibles, vous pouvez surfer sur energie.wallonie.be ou sur le portail de la Région wallonne: www.wallonie.be. Pour la Région bruxelloise, rendez-vous sur les sites www.woneninbrussel.be (en néerlandais) et www.brussel.irisnet.be (où il faut cliquer sur "Vivre à Bruxelles").

 N’hésitez pas non plus à demander à votre commune si elle prévoit d’autres primes spécifiques. Celles-ci ne sont pas toujours reprises dans la liste de la Région wallonne.

Posez votre questionRegardez toutes les questions