HomeEmprunterQuelles possibilités s’offrent à moi pour aider mon fils à acheter un appartement?

Quelles possibilités s’offrent à moi pour aider mon fils à acheter un appartement?

Mon mari et moi aimerions donner un coup de pouce financier à notre fils, qui a décidé d’acheter un petit appartement pour s’y installer. Que pouvons-nous faire? (Tina, 52 ans)

Si vous voulez aider votre enfant, différentes pistes s’offrent à vous. Chacune comporte ses propres avantages et inconvénients. Dans tous les cas, et vu les montants en jeu, mieux vaut en parler à un professionnel (notaire, avocat, spécialiste en gestion de patrimoine) avant de vous engager à quoi que ce soit.

Faire une donation à votre enfant

Une première possibilité consiste à faire une simple donation – bancaire ou manuelle – à votre enfant. Une telle donation est exempte de droits de succession pour autant que vous ne décédiez pas dans les 3 ans qui suivent. Si vous préférez jouer la carte de la sécurité, votre enfant peut déclarer cette donation au bureau d’enregistrement dont il dépend. Cette opération implique le paiement d’un droit d’enregistrement de 3% sur le montant reçu, mais la transaction est ainsi sécurisée.

Attention: si vous avez plusieurs enfants, la loi limite le montant que vous pouvez réserver à un seul d’entre eux. Chacun a en effet droit à une réserve qui ne peut être réduite, même par une donation effectuée de votre vivant. Il est donc préférable de vous renseigner au préalable.

Vous porter caution de l’emprunt contracté par votre enfant

Même s’il ne s’agit pas d’une aide financière immédiate, vous porter caution peut aider votre enfant à obtenir plus facilement un crédit hypothécaire. Un tel acte n’est cependant pas anodin. En effet, si votre enfant ne peut pas assumer le remboursement de son prêt, la banque pourra se retourner contre vous pour obtenir son dû. Mieux vaut donc éviter de prendre cet engagement à la légère. Une autre possibilité revient à devenir codébiteur du prêt, c’est-à-dire à signer le contrat de crédit avec votre enfant. Dans ce cas, la banque pourra se tourner vers vous encore plus rapidement en cas de non remboursement. Notez toutefois que la plupart des banques se montrent plus réticentes que par le passé face à ce genre de formule et qu’il est donc possible que votre banque n’accepte pas votre proposition.

Acheter l’appartement avec votre enfant

Autre possibilité: acheter l’appartement avec votre enfant. Vous en devenez donc copropriétaire, même si c’est lui qui y habite. Cette situation n’est toutefois pas dépourvue d’inconvénients. Pour commencer, lorsque vous décéderez, votre part de la copropriété fera partie de votre succession. Votre enfant devra donc acquitter des droits de succession sur cette partie. Par ailleurs, si vous avez plusieurs enfants, la situation peut vite devenir complexe. Ici aussi, vous avez tout intérêt à prendre conseil auprès d’un professionnel.

Un acte mûrement réfléchi

S’il est effectivement possible d’aider votre enfant à acheter son appartement, chaque piste doit être envisagée avec beaucoup de prudence. Prendre conseil auprès d’un spécialiste est donc vivement recommandé. Il pourra vous informer avec précision sur les conséquences de vos choix et vous aider à décider en toute connaissance de cause.

Posez votre questionRegardez toutes les questions