HomeÉpargner malinQuelle imposition à la retraite pour votre épargne-pension?

Quelle imposition à la retraite pour votre épargne-pension?

L’avantage fiscal que vous procure votre épargne-pension a bien sûr un revers: votre pension sera imposée en amont, lorsque vous approcherez de l’âge de la retraite. Selon quelles modalités?

 

Comme vous le savez sans doute, les versements que vous effectuez dans votre épargne-pension vous donnent droit à une réduction d’impôts. En 2012, cette réduction était de 30% des sommes versées, à la seule condition qu’elles ne dépassent pas le maximum autorisé de 910 euros (un maximum réadapté chaque année). Mais, bien entendu, rien n’est gratuit. L’État entend donc imposer le capital que vous aurez accumulé.

 

À quel moment?

L’épargne-pension bénéficie d’un régime de taxation un peu particulier. En effet, l’imposition n’a pas lieu au moment de prendre votre pension, mais avant. C’est ce qu’on appelle une taxe anticipative. Trois cas de figure existent.

  • vous avez souscrit votre épargne-pension avant le 1er janvier 1993: dans ce cas, la taxe anticipative est prélevée en deux fois: le 1er décembre 2012, sur le capital issu des primes versées avant 1993. Ce prélèvement sera effectué automatiquement par votre banque par la vente de parts dans le fonds. Un deuxième prélèvement aura lieu à votre 60e anniversaire pour l’ensemble des capitaux accumulés à cette date.
  • vous avez souscrit votre épargne-pension après le 1er janvier 1993 et avant votre 55e anniversaire: dans ce cas, la taxation aura lieu à votre 60e anniversaire.

Ces deux premiers cas constituent pour vous une excellente nouvelle. En effet, les primes payées après votre 60e anniversaire ne seront plus imposées, mais elles restent déductibles jusqu’à 65 ans. Vous ne serez donc pas taxé sur tout ce que vous épargnerez entre 60 et 65 ans!

  • vous avez souscrit votre épargne-pension pour la première fois à partir de 55 ans: dans ce cas, la taxation aura lieu au 10e anniversaire de la souscription de votre contrat. Mais attention: si vous pouvez prolonger votre contrat au-delà de 65 ans, vous ne pourrez plus déduire vos primes après cette échéance.

Quel montant?

Le capital issu des primes versées avant le 1er janvier 1993 sera imposé à 6,50% au moment du premier prélèvement et à 10% à votre 60e anniversaire.

Le capital issu des primes versées après le 1er janvier 1993 sera imposé à 10% au moment de votre 60e anniversaire.  

Cependant, si vous avez augmenté les primes versées après votre 55e anniversaire (hormis l’indexation du plafond), la partie qui dépasse vos versements habituels sera imposée après 10 ans et non à votre 65e anniversaire.

Un bel investissement

Déductibilité de 30% des primes versées chaque année et taxation légère à l’approche de la retraite: l’épargne-pension reste une excellente manière de vous constituer un complément de pension!