HomeÉpargner malinQuel fournisseur d’électricité est le moins cher?

Quel fournisseur d’électricité est le moins cher?

Vous avez aujourd’hui la possibilité de conclure un contrat avec un grand nombre de fournisseurs d’électricité différents. Mais lequel choisir?

Vos factures d’électricité et de gaz naturel représentent une part importante de votre budget. Pour vous aider à faire le meilleur choix, les trois régulateurs régionaux du marché de l’énergie ont mis en place des plateformes interactives de comparaison.

Un marché plus dynamique

Ces comparateurs vous permettront de faire le tri parmi les différentes offres tarifaires et de trouver celle qui correspond le mieux à votre profil de consommation.

Mais comparer ne sert à rien si vous ne pouvez pas agir. Voilà pourquoi, depuis septembre 2012, chaque citoyen belge peut changer gratuitement de fournisseur d’énergie, moyennant un préavis d’1 mois, quel que soit le type de contrat qu’il a conclu. Si votre visite sur le comparateur d’énergie de votre région vous permet de dénicher un contrat plus intéressant, vous pouvez donc agir rapidement.

Comment comparer?

Chaque mois, tous les tarifs des fournisseurs d’énergie sont mis à jour et introduits dans une base de données centralisée par région. Cette base de données alimente un comparateur de prix. Ce dernier se base sur votre consommation pour vous proposer la meilleure offre. Il vous suffit donc de vous munir de votre facture annuelle de régularisation, puis de vous connecter au comparateur d’énergie de votre région:

À ne pas négliger

Par ailleurs, participer à un achat groupé d’énergie peut vous permettre de faire des économies encore plus importantes. Découvrez comment vous y prendre.

D’autre part, opter pour un compteur bihoraire pourra, dans certains cas, être à l’origine d’économies supplémentaires.

Dernier conseil

Comme la concurrence fait désormais rage entre les fournisseurs d’énergie, n’hésitez pas à vérifier régulièrement sur votre comparateur si vous bénéficiez encore de la meilleure offre. Rester au courant, tel est le mot d’ordre.