HomeÉpargner malinQue va devenir la pension légale?

Que va devenir la pension légale?

Le nouveau gouvernement prévoit de poursuivre la réforme du système de pensions entamée sous le gouvernement précédent. Quelles en seront les conséquences pour vous?

Créé au sortir de la Seconde Guerre mondiale, notre système de pensions subit aujourd’hui de plein fouet les conséquences du vieillissement de la population. En effet, le paiement des pensions des travailleurs à la retraite dépend des cotisations payées par les travailleurs actifs (et par leur employeur). Or, d’après les travaux de la commission sur les pensions:

  • En 2020, 1 Belge sur 4 aura plus de 65 ans, ce qui veut dire qu’il y aura 3 travailleurs actifs pour 1 retraité.
  • En 2050, cette proportion passera à 1 Belge sur 3, ce qui signifie 2 travailleurs actifs pour 1 retraité.

À moins d’accepter que le montant des pensions diminue chaque année, il faut donc réformer le système actuel. Les premières décisions ont été prises par le gouvernement précédent et le nouveau gouvernement poursuit sur la même voie. Voici l’essentiel des réformes annoncées dans le nouvel accord gouvernemental.

Pension à 67 ans?

La mesure la plus caractéristique décidée par la nouvelle majorité concerne le relèvement de l’âge de la pension légale. Il passera en effet à 66 ans en 2025 et à 67 ans en 2030. Mais le gouvernement n’a pas encore fixé les modalités pratiques de cette mesure. Il semblerait toutefois que la durée des carrières ne sera, elle, pas adaptée. De plus, le gouvernement a indiqué qu’il prévoirait des aménagements pour tenir compte de la pénibilité de certaines professions.

Vers une "pension à points"

L’élément central de l’accord gouvernemental est le changement des modalités de calcul de la pension. Autrefois basé sur un système de "fractions de carrière" (où chaque année de carrière contribue à 1/45e de votre pension), il dépendra désormais d’un système de points. Une année de carrière rapportera un certain nombre de points, qui seront notamment fonction de la rémunération. Trois ans avant la fin de votre carrière, la valeur d’un point sera déterminée par Arrêté Royal en fonction de critères économiques (revenu moyen, etc.).

Vers une pension à mi-temps? 

Les conditions auxquelles il sera possible de travailler après l’âge de la pension tout en conservant le droit à la pension légale seront encore assouplies. Dès le 1er janvier 2015, par exemple, les pensionnés âgés de 65 ans ou plus pourront travailler tout en conservant le bénéfice de pension sans aucune limite de revenus. Les conditions auxquelles les pensionnés de moins de 65 ans peuvent travailler, ont également été assouplies. Le gouvernement entend par là encourager les pensionnés souhaitant maintenir une activité. Il est même question dans ce programme d’utiliser la flexibilité du système de points pour permettre une pension à mi-temps.

Préparez votre pension

Si les grandes lignes de la réforme des pensions sont connues, les détails restent encore à déterminer. Nous ne manquerons pas de vous tenir informé. Une chose est sûre: il n’y aura pas d’augmentation drastique du montant de la pension légale. Mieux vaut donc toujours épargner de son côté en profitant, par exemple, de l’avantage fiscal accordé à l’épargne-pension.