HomeInvestir sur mesureQu’est-ce que le rating?

Qu’est-ce que le rating?

De temps à autre, la presse relaie des informations sur le relèvement ou l’abaissement du rating d’un pays. De quoi s’agit-il?

Un rating est une note attribuée par une agence spécialisée, qui évalue la solvabilité:

  • D’une entreprise
  • D’un État, d’une institution publique ou d’une collectivité
  • D’une opération (émission d’obligations, opération de financement structuré, etc.)

Cette note vise à fournir une information claire sur le risque que prend un investisseur lorsqu’il décide d’acheter une obligation ou de participer à une opération de financement. Cette information est disponible sous la forme d’une notation exprimée en chiffres et en lettres. L’agence S&P, par exemple, a attribué la note AA à la Belgique.

Plusieurs agences, plusieurs systèmes

Il existe actuellement trois grandes agences de notation, toutes américaines: Moody’s, Fitch et S&P. Elles ont chacune leur propre système, mais les notations font la distinction entre deux catégories:

  • "Investment grade": les agences de notation considèrent que les obligations ou les émetteurs qui disposent d’un rating “investment grade”, sont capables de faire face à leurs obligations de remboursement. Les ratings les plus élevés – indiquant les placements les moins risqués – sont les fameux “triple A”: Aaa chez Moody’s, AAA chez S&P et Fitch. Ils descendent ensuite progressivement au fur et à mesure que le risque s’élève.
  • "High yield": à partir de Ba1 (Moody’s) ou BB+ (S&P et Fitch), l’investissement est considéré comme spéculatif. Cela signifie qu’il comporte un risque plus élevé de défaut, soit de non-remboursement partiel ou total de la dette. Le nom "high yield" provient du fait que le rendement est nettement plus élevé pour compenser le risque. Les notes C (Moody’s), DDD (Fitch) et D (S&P) indiquent des pays ou des entreprises qui ont déjà fait défaut. Ils n’ont donc pas remboursé le montant prévu à la date prévue.

Risque et rendement

Plus le rating d’un émetteur est élevé, meilleures sont les conditions auxquelles il peut emprunter. La Belgique, qui a un rating de AA chez S&P, peut emprunter à un taux d’intérêt moins élevé que l’Espagne, qui dispose pour le moment d’un rating BBB. Logique: plus un placement est risqué, plus un investisseur demande un rendement élevé pour compenser ce risque. Les “junk bonds” – obligations hautement spéculatives – proposent ainsi des rendements particulièrement élevés aux investisseurs. Mais le risque qu’ils ne récupèrent pas leur investissement est, lui aussi, particulièrement élevé.

Variables dans le temps

Les ratings évoluent dans le temps, en fonction de la situation particulière de l’émetteur. Les agences revoient régulièrement leurs notations afin de tenir compte d’une série de paramètres macroéconomiques. Prenons par exemple l’analyse de S&P émise le 15 avril dernier lorsque l’agence a décidé de maintenir le rating de l’Espagne à BBB. Un rating n’est donc jamais acquis: chaque émetteur doit travailler pour conserver sa bonne réputation. C’est pourquoi les agences de notation publient, en même temps que leur rating, une "perspective" indiquant comment elles s’attendent à ce que le rating évolue.