HomeInvestir sur mesureProfil d’investisseur: oui, mais encore?

Profil d’investisseur: oui, mais encore?

Pour pouvoir investir, vous avez besoin d’un profil d’investisseur. De quoi s’agit-il exactement? Pourquoi faut-il en avoir un? Nous vous l’expliquons ci-dessous.

Investir n’est pas quelque chose à prendre à la légère. Mieux vaut toujours se poser quelques questions. Quels risques voulez-vous – ou plutôt pouvez-vous – prendre? Pendant combien de temps pouvez-vous vous passer de votre argent? Préférez-vous un rendement fixe ou variable? La réponse à ces questions, entre autres, vous aidera à faire un choix. Mais ce choix sera d’autant plus simple si votre banquier vous aide à le poser. Pour ce faire, il établit votre profil d’investisseur, qui lui permet de vérifier quels produits de placement vous conviennent. Depuis peu, établir un tel profil est d’ailleurs obligatoire pour tout investisseur se rendant chez son banquier.

Qu’est-ce qu’un profil d’investisseur?

Votre banquier vous remet un bref questionnaire qui évalue votre situation personnelle et financière, vos connaissances en matière de placements, votre horizon d’investissement (la durée pendant laquelle vous voulez investir) et votre attitude à l’égard du risque. Le résultat obtenu permet à votre banquier de savoir quelles formules de placement il peut vous conseiller.

Bref, votre profil d’investisseur décrit quel type d’investisseur vous êtes. Toutes les banques prévoient différentes sortes de profils et leur donnent bien sûr aussi des noms différents, selon les produits qu’elles proposent.

Pourquoi établir un profil d’investisseur?

N’est-ce pas l’idéal de bénéficier de conseils, pour ensuite ne pas regretter son achat? Grâce à votre profil d’investisseur, vous savez quel placement vous convient, vous êtes certain de pouvoir supporter les risques qu’il implique, vous n’opérez pas un choix au hasard et surtout… votre placement est entièrement adapté à vos besoins du moment. Votre banquier peut vous donner des conseils adéquats à l’appui de vos réponses. Du coup, investir est encore plus simple.

Dois-je compléter ce questionnaire?

Oui, vous le devez. Pour peu que vous vouliez investir, évidemment. En revanche, ce n’est pas nécessaire pour les autres produits bancaires. En outre, il est essentiel que vous répondiez à toutes les questions, sans quoi vous ne pourrez investir dans aucun produit. Si les règles sont aussi strictes, c’est avant tout pour vous protéger. Imaginez en effet que vos connaissances sur un placement ne sont pas suffisantes, mais que vous y souscrivez néanmoins. Vous pourriez alors faire face à des surprises désagréables. Pour éviter ces surprises, ainsi que d’autres choses, la directive MiFID (sur les marchés d’instruments financiers) a instauré ce questionnaire que vous êtes donc tenu de compléter.

À chaque règle son exception

Il existe toutefois une exception (et une seule) à cette règle. Et elle s’applique lorsque vous achetez un placement en ligne, via votre pc-banking. Comme vous ne vous rendez pas chez votre banquier, il ne peut pas vous donner de conseils. Dans ce cas, la banque exécute simplement votre ordre. Même si ce n’est plus obligatoire, vous pouvez malgré tout compléter le questionnaire (c’est d’ailleurs recommandé), histoire de vous faire une idée du type d’investisseur que vous êtes.

Curieux de savoir comment Record Bank procède? Découvrez son questionnaire MiFID.