HomeÉpargner malinPrime d’assurance réduite grâce à la conduite préventive

Prime d’assurance réduite grâce à la conduite préventive

Suivre un recyclage en conduite préventive peut faire baisser votre prime d’assurance. Entretien avec Kristien Strobbe, responsable de l’auto-école Sanderus et de Mobi+.

Votre sinistralité et, partant, votre conduite peuvent influencer votre prime d’assurance. En effet, certains assureurs diminuent votre prime d’assurance auto si vous avez suivi un recyclage agréé en conduite préventive. C’est votre cas? Vérifiez auprès de votre assureur si vous pouvez bénéficier d’une telle réduction.

Qu’est-ce que la conduite préventive?

"La conduite préventive implique que vous adoptez une attitude appropriée dans la circulation. Avant, on parlait de conduite ‘défensive’, mais ce concept avait souvent une connotation négative, surtout auprès des jeunes", explique Kristien Strobbe. "Par ‘préventive’, on veut dire que vous êtes en mesure d’évaluer les dangers de la route, d’une part en ne commettant aucune erreur et d’autre part en remarquant à temps celles commises par les autres usagers et en réagissant de façon adéquate. Cela signifie aussi que vous devez sans cesse tenir compte des conditions de circulation: type de revêtement (sec ou humide), densité du trafic, luminosité ou obscurité, etc. Un autre aspect important de la conduite préventive consiste à appliquer la bonne technique de freinage. Si vous tenez compte de tous ces facteurs, vous réduirez le risque d’accident."

Principales causes d’accident

"La vitesse excessive est évidemment la première cause d’accident. Ce n’est pas un secret, nous prenons trop de risques sur la route. Si nous partons en retard le matin, nous essayons de rattraper le temps perdu, mais c’est dans ces conditions que nous commettons des erreurs: franchissement d’une ligne blanche pour dépasser, passage au feu orange, etc.", ajoute Kristien Strobbe. "De plus, nous roulons non seulement trop vite, mais aussi bien trop près des véhicules qui nous précèdent. Or, le respect d’une distance de sécurité est primordial pour pouvoir anticiper tout événement sur la route."

"C’est surtout aux personnes dans la trentaine que je conseille d’adopter une attitude préventive. Elles conduisent depuis environ 10 ans et pensent avoir tout vécu et être parées à toute situation. Elles prennent donc trop de risques, alors qu’elles ont un peu oublié le code de la route. Or, une personne qui connaît ce code commet moins d’erreurs. Les recyclages en conduite préventive ont donc pour but de rafraîchir la mémoire des participants", explique notre interlocutrice.

Impact de la conduite préventive sur votre assurance auto

"J’ai récemment reçu la visite d’un client qui avait été impliqué, en très peu de temps, dans deux accidents lors desquels il était en tort. Sa compagnie d’assurances l’avait alors obligé à suivre deux heures supplémentaires de conduite préventive, ce qui lui permettait de limiter l’augmentation de son bonus-malus. Le fait de suivre un recyclage agréé peut parfois vous aider à obtenir une remise sur votre prime d’assurance. Informez-vous auprès de votre assureur pour savoir quels cours il reconnaît."

Conduite préventive: conseils pratiques

  1. Avant même de mettre la première, vérifiez, après avoir mis le contact, qu’aucun voyant ne reste allumé. Si c’est le cas, c’est que votre véhicule a un problème…
  2. Vérifiez tous les mois la pression de vos pneus. Une pression trop faible combinée à un revêtement de mauvaise qualité diminuent votre adhérence et augmentent votre consommation.
  3. Prêtez attention à votre position de conduite. Vos rétroviseurs sont-ils bien réglés? Le faire vous permettra de réduire l’angle mort.
  4. Adaptez votre vitesse aux conditions de circulation: qualité du revêtement, lumière éblouissante… N’essayez pas non plus de rattraper le temps perdu.
  5. Respectez une distance de sécurité de sorte de pouvoir d’abord laisser votre véhicule freiner seul ou de pouvoir anticiper le comportement des autres usagers.
  6. Adoptez la bonne technique de freinage: relâchez d’abord la pédale d’accélérateur de façon à baisser votre consommation, mais ne débrayez pas immédiatement. Laissez votre véhicule continuer de rouler par inertie (en maintenant une distance adéquate). Freinez ensuite jusqu’à ce que votre compte-tours indique  1.000 tours/minute. Ce n’est qu’à ce moment que vous pouvez débrayer. Ceci est la meilleure technique. Si vous procédez différemment, par exemple en commençant par débrayer, vous allongerez votre distance de freinage.