HomeInvestir sur mesurePrendre ses bénéfices sur ses actions. De quoi s’agit-il?

Prendre ses bénéfices sur ses actions. De quoi s’agit-il?

Que signifie l’expression "prendre ses bénéfices sur ses actions"? Est-ce que cela veut dire tout vendre ou seulement une partie? Quelle est la meilleure stratégie? (David, 40 ans)

Effectivement, "prendre ses bénéfices" consiste à revendre vos actions afin de convertir leur plus-value en espèces. Mais cela mérite quelques explications complémentaires.

Acheter des actions pour réaliser un bénéfice

Lorsque vous investissez en Bourse, la stratégie la plus courante consiste à sélectionner une action (ou plusieurs, afin de bien diversifier vos placements) et à en acheter une certaine quantité. Vous choisissez en principe cette action parce que vous estimez que sa valeur va augmenter au cours des prochains mois ou des prochaines années. Si votre estimation est correcte, le cours de cette action va croître au fil du temps et cela aura une influence positive sur la valeur de votre portefeuille d’actions.

Exemple: il y a deux ans, vous avez acheté vingt actions de l’entreprise X dont le cours était de 100 euros. Aujourd’hui, leur cours est de 150 euros. La valeur de ce placement est donc passée de 2.000 à 3.000 euros, soit un gain de 1.000 euros. Mais ce gain n’est pas réalisé tant que vous conservez les actions X dans votre portefeuille. En effet, leur cours continuera d’évoluer et d’influencer la valeur de votre placement:

  • Si le cours s’établit à 160 euros dans 6 mois, vous aurez encore gagné 200 euros supplémentaires.
  • Si le cours chute à 120 euros, votre bénéfice sera de 400 au lieu de 1.000 euros.
  • Si l’entreprise connaît de grosses difficultés et que son cours descend à 60 euros, vous aurez perdu 800 euros.

Pour la simplicité du raisonnement, nous ne parlons pas des frais de transaction facturés par votre banque (qui varient en fonction de la banque) et de la taxe sur les opérations boursières (TOB).

Réaliser votre bénéfice

Si vous voulez conserver la plus-value effectuée, vous devez revendre vos actions. À ce moment, votre bénéfice devient réel. Dans notre exemple, votre compte en banque sera crédité de 3.000 euros: votre investissement initial de 2.000 euros auquel s’ajoute votre gain de 1.000 euros. Voilà ce qu’on appelle "prendre ses bénéfices".

Question de timing

Naturellement, tout est une question de timing. Si le cours de l’action continue de monter après votre vente, vous ne pourrez pas bénéficier de cette nouvelle hausse. Mais à l’inverse, si ce cours diminue, cette baisse n’aura aucune conséquence sur vos finances. La décision de vente, tout comme celle d’achat, est basée sur votre interprétation de la situation. Si vous estimez que le potentiel de hausse de l’action est épuisé, c’est le moment de vendre. Si vous estimez que la hausse se poursuivra encore, alors mieux vaut conserver vos actions. Bien sûr, vous pouvez aussi décider de revendre la moitié de vos actions, afin de prendre déjà une partie de vos bénéfices. Mais vos gains (ou pertes) ultérieur(e)s seront dans ce cas moins important(e)s. En matière de placements boursiers, il n’existe pas de formule magique. Chaque décision comporte un risque: tant à l’achat (miser sur le mauvais cheval) qu’à la vente (revendre trop tôt et rater une partie des bénéfices). À vous de décider si le jeu en vaut la chandelle.

Posez votre questionRegardez toutes les questions