HomeEmprunterPrêt hypothécaire: jusqu’à quel âge peut-on s’engager?

Prêt hypothécaire: jusqu’à quel âge peut-on s’engager?

Jusqu’à quel âge peut-on souscrire un prêt hypothécaire et le déduire fiscalement? (Daniel, 63 ans)

Un emprunt hypothécaire n’est pas une opération ordinaire. Il vous engage, vous et votre banque, pour de nombreuses années. De plus, il porte sur une somme conséquente. Voilà pourquoi votre banque se penchera avec attention sur votre dossier. Son objectif? S’assurer que le montant du prêt et sa durée correspondent à vos capacités de remboursement. En effet, même si l’hypothèque constitue une garantie pour votre banque en cas de problème, cette dernière préfère autant que l’opération se déroule sans anicroche.

Quels critères?

Pour s’assurer que le prêt envisagé correspond bien à vos capacités de remboursement, votre banque examinera une série de critères concrets:

  • Le montant et la stabilité de vos revenus
  • La durée du prêt
  • La "quotité", c’est-à-dire le rapport entre le montant emprunté et la valeur totale du bien immobilier pris en garantie
  • Votre âge au moment de la souscription et de l’échéance

Âge limite?

Votre âge peut constituer un frein non négligeable. La durée du prêt doit en effet être compatible avec votre espérance de vie. Le départ à la retraite entraîne en général un changement dans vos revenus. Même si vous avez pris la précaution de vous constituer une pension complémentaire, vos revenus seront bien souvent inférieurs à votre salaire. Ce changement peut avoir un impact important sur vos capacités de remboursement.

"Chaque banque jettera bien sûr un regard différent sur le même dossier", explique Ann Rotsaert, product manager crédits chez Record Bank. "Nous considérons en général que les candidats emprunteurs doivent avoir au maximum 65 ans à l’échéance du prêt. Autrement dit, vous pouvez parfaitement conclure un emprunt hypothécaire sur 10 ou 15 ans à l’âge de 50 ans. À 63 ans, par contre, la situation est nettement plus délicate."

Et en couple?

Pour les couples, les critères d’évaluation sont identiques. Cependant, si un des conjoints est moins âgé que l’autre, cela pourrait constituer un impact positif. Cela dépendra de ses propres capacités de remboursement. Si le conjoint le plus jeune possède des capacités suffisantes pour pallier la baisse de revenus de son conjoint pensionné, l’emprunt reste éventuellement possible. Mais cela dépendra également des autres critères d’évaluation.

Déduction fiscale? Oui, mais…

Si la législation fiscale n’impose pas de limite d’âge au régime de déduction lié aux crédits hypothécaires, il s’agit toutefois d’un régime de déduction, et non de réduction. Pour que le remboursement de votre emprunt puisse avoir un impact positif sur votre facture fiscale, vous devez percevoir suffisamment de revenus. 

Posez votre questionRegardez toutes les questions