HomeEmprunterPlaques de cuisson: vitrocéramiques, électriques, à induction ou au gaz?

Plaques de cuisson: vitrocéramiques, électriques, à induction ou au gaz?

C’est décidé, vous allez installer une nouvelle cuisine. Mais quelles plaques de cuisson choisir? Vous trouverez sans doute la réponse dans cet article.

Il existe 4 sortes de plaques de cuisson: vitrocéramiques, électriques, à induction et au gaz. Chacune a ses avantages et ses inconvénients. De plus, certains modèles conviennent mieux que d’autres à votre style de cuisson et de vie. Vous l’aurez compris, faire un choix n’est pas toujours chose aisée. Mais ce sera déjà plus facile quand vous aurez lu cet article.

Quel modèle choisir?

Pour vous aider, voici un bref descriptif des 4 sortes de plaques de cuisson.

Plaques électriques

En général, ces modèles se retrouvent dans les constructions plus anciennes. Véritable classique introduit dans les années septante, elles ont recours à une source de chaleur électrique. Ces plaques chauffent et refroidissent assez lentement. C’est bien sûr une des raisons pour lesquelles elles sont moins utilisées de nos jours.

Avantages:

  • Prix peu élevé: les plaques électriques sont les moins chères de toutes.
  • Chaleur de longue durée: vous pouvez éteindre vos plaques lorsque que votre préparation est presque prête. Elle continuera à mijoter sans que vous ne perdiez d’énergie.

Inconvénients:

  • Lenteur: les plaques fonctionnent assez lentement et ne réagissent pas directement.
  • Dépense d’énergie: ces plaques consomment beaucoup d’électricité, ce qui augmente votre facture d’énergie.
  • Risque de brûlure: les plaques pouvant devenir très chaudes, le risque que vous vous brûliez est réel. Il faut aussi savoir que des restes d’aliments peuvent y attacher plus vite.
  • Entretien plus compliqué: le nettoyage de ces plaques peut s’avérer fastidieux. En général, ces modèles sont constitués de petites nervures et ne sont donc jamais vraiment lisses.

Plaques vitrocéramiques

Les plaques vitrocéramiques sont en réalité une version améliorée des modèles électriques. Elles fonctionnent à l’identique, si ce n’est que les plaques noires légèrement rehaussées sont remplacées par une épaisse plaque vitrée. Les plaques de cuisson à proprement parler sont délimitées par un bord blanc. Résultat: elles sont non seulement plus esthétiques, mais aussi beaucoup plus faciles à nettoyer.

Avantages:

  • Prix peu élevé: bien que supérieur à celui des plaques électriques.
  • Facilité d’entretien
  • Grande longévité: elles peuvent tenir entre 15 et 30 ans.

Inconvénients:

  • Lenteur: les plaques chauffent et refroidissent assez lentement.
  • Dépense d’énergie: ici encore, la consommation d’énergie est importante.
  • Risque de brûlure: même remarque que pour les plaques électriques.

Plaques à induction

Les plaques à induction rencontrent un franc succès de nos jours. À première vue identiques aux modèles vitrocéramiques, elles s’en différencient par la façon dont elles chauffent. En effet, elles fonctionnent à l’aide d’un champ magnétique: votre casserole est chauffée par la réaction magnétique se produisant avec votre plaque.

Avantages:

  • Rapidité de fonctionnement: vos préparations mettent très peu de temps à chauffer.
  • Faible consommation d’énergie: comme seul le bas de votre casserole est chauffé, vous ne perdez quasi pas d’énergie. Le rendement obtenu est ainsi de 90%. À titre de comparaison, il est de 60% pour les plaques au gaz et de 40% pour les modèles électriques.
  • Sécurité: dès que vous retirez votre casserole du feu, le processus de chauffe s’interrompt. Aucun risque pour vos enfants, donc. Et pour vous non plus.
  • Facilité d’entretien: vu que rien ne peut attacher à la plaque, vous la nettoyez en un rien de temps.
  • Longévité moyenne: une plaque à induction tient entre 10 et 15 ans. Un peu moins longtemps qu’un modèle vitrocéramique, donc.

Inconvénients:

  • Matériel adéquat nécessaire: votre matériel de cuisson doit impérativement être pourvu d’un fond magnétique. Une dépense supplémentaire dont il faudra tenir compte au préalable.
  • Prix élevé: les modèles à induction sont les plus chers de tous. Il faut souvent compter plus de 600 euros à l’achat.
  • Raccordement électrique séparé: pour que les plaques fonctionnent en toute sécurité, il faut souvent prévoir un nouveau groupe électrogène dans l’armoire à compteurs. Encore une dépense supplémentaire!

Plaques au gaz

La cuisson au gaz reste populaire. Et le fait que le système soit simple à tous les niveaux y contribue évidemment. Pas besoin de prévoir un raccordement séparé, d’acheter de nouveaux ustensiles, de dépenser trop d’argent…

Avantages:

  • Prix peu élevé: c’est un fait, le gaz reste moins cher que l’électricité. Un simple exemple le prouvera: Test-Achats a chauffé 4 litres d’eau, une première fois au gaz, puis une seconde à l’induction. Résultat? Avec l’induction, il vous en coûte 0,071 euro. Avec le gaz? Seulement 0,032 euro.
  • Rapidité de fonctionnement: vos plaques ne doivent pas être chauffées avant que vous n’y mettiez vos plats. Le feu est en contact direct avec votre casserole, qui chauffe donc plus vite (mais malgré tout moins vite qu’avec une plaque à induction).
  • Facilité de réglage: en tournant un simple bouton, vous augmentez ou diminuez directement la puissance du feu.
  • Pas de raccordement séparé: quasi tout le monde est déjà raccordé au gaz. En principe, vous ne devez donc consentir aucun investissement. Ce qui n’est pas le cas pour les plaques à induction.

Inconvénients:

  • Risque de brûlure: en cuisant à l’aide de vraies flammes, vous courez le risque de vous brûler. Ne laissez donc rien traîner qui soit inflammable. Mais n’oubliez pas non plus votre propre sécurité et celle de vos enfants.
  • Pertes de chaleur: si la cuisson au gaz est la moins chère de toutes, elle se caractérise aussi par des pertes de chaleur bien plus importantes que la cuisson à induction. Un élément dont vous devrez tenir compte, bien entendu.
  • Entretien plus compliqué: le feu se trouvant sous une grille, les angles et parties saillantes sont nombreux. Du coup, tout nettoyer est plus difficile et prend plus de temps.

À vous de choisir!

Pour vous, quel critère prime sur tous les autres? Le prix? La sécurité? L’hygiène? Ou encore la facilité d’utilisation? Dès que vous l’aurez déterminé, votre choix n’en sera que plus facile.

Bonne chance!