HomeInvestir sur mesureL'investissement unique: réservé à l'investisseur actif

L'investissement unique: réservé à l'investisseur actif

Les investisseurs qui appliquent une stratégie de placement très active peuvent rechercher un rendement plus élevé en investissant leur capital disponible en une fois, au bon moment. Ce n’est pas sans risque, cependant.

Pour l’investisseur moyen, l’investissement périodique constitue la meilleure approche. En plaçant un montant fixe à intervalles réguliers dans un fonds de placement, vous investissez aussi bien lorsque la Bourse est chère que lorsqu’elle l’est beaucoup moins. De ce fait, vous n’êtes plus tributaire d’une seule fenêtre d’entrée. Et vous ne devez pas craindre d’avoir investi au pire moment ni d’enregistrer un rendement négatif sur une période prolongée.

Toutefois, certains investisseurs veulent aller plus vite et investir des montants plus importants en une fois. Une telle stratégie est surtout réservée aux personnes qui disposent d’un capital plus important et qui sont fermement convaincues que les Bourses vont progresser. Elles doivent, le cas échéant, disposer d’un matelas suffisant pour ne pas paniquer à la moindre correction. Les investisseurs très actifs choisissent souvent, eux aussi, d’investir d'un bloc des montants plus élevés. "En étalant ses investissements, il est difficile de jouer court sur la balle: c’est un inconvénient pour l’investisseur très actif qui recherche spécifiquement les régions ou secteurs présentant le potentiel haussier le plus attrayant à un moment donné", analyse Arne Lebegge (Record Bank).

Complémentaire

Le timing est crucial pour celui ou celle qui investit en une fois des montants plus importants dans un fonds de placement. Surtout dans le climat boursier actuel, caractérisé par de nombreuses incertitudes et une grande activité, le risque n’est pas négligeable. Ceux qui ont investi 100.000 euros dans le Bel20 en début d’année accusent toujours une perte de près de 10.000 euros. Ceux qui ont attendu la mi-février pour miser sur l’indice vedette de la Bourse de Bruxelles enregistrent, eux, un gain de près de 7.000 euros. "Il est presque impossible de trouver le timing parfait", confirme Arne Lebegge. "Ceux qui investissent en une fois des montants plus importants doivent rechercher ailleurs la diversification du risque, en misant sur plusieurs secteurs ou régions."

Pour autant, on aurait tort d’opposer l’investissement unique de montants plus importants à l’approche périodique. Les deux stratégies sont parfaitement complémentaires. "Dans ce climat boursier, il est extrêmement difficile de prévoir la direction que prendront les marchés financiers", insiste Arne Lebegge. "Un trop grand nombre d’incertitudes peuvent venir tout gâcher. Je conseillerais même à ceux qui pensent avoir retrouvé une bonne fenêtre d’entrée de ne pas y investir d’emblée la totalité de leur capital."

Ceux qui sont relativement sûrs de leur coup peuvent obtenir davantage de sécurité en complétant un investissement plus important par des investissements périodiques d’un montant fixe. Si les Bourses continuent à progresser, l’investisseur profite encore de la hausse. Si elles subissent une correction, les investissements périodiques réduisent le prix d’achat moyen des parts du fonds. Cela permettra de renouer plus rapidement avec les bénéfices par la suite.