HomeGérer mon argentLes pièces de 1 et 2 cents peuvent-elles être supprimées?

Les pièces de 1 et 2 cents peuvent-elles être supprimées?

Depuis quelques mois, la suppression des "pièces cuivrées” fait débat. Mais cette mesure est-elle une bonne idée?

D’après De Standaard, les États membres de la zone euro ont, depuis janvier 2002, émis plus de 45,8 milliards de pièces de 1 et 2 cents. Soit 137 pièces de monnaie par personne. De quoi bien remplir la tirelire de chaque citoyen européen…

Mais ces pièces de monnaie ont aussi un coût. En effet, les frais de production et de distribution des pièces de 1 et 2 cents sont suffisamment élevés pour contraindre la Commission européenne à soumettre des propositions visant à les réduire. La plus remarquable de toutes consiste à supprimer ces pièces.

Qu’en pensent les commerçants?

Selon l’UNIZO (l’union flamande des entrepreneurs indépendants), les commerçants sont favorables à cette mesure. "Le coût d’utilisation de ces pièces de monnaie est élevé. Car les commerçants en décaissent de nombreuses, mais n’en reçoivent que très peu de la part des clients. Ils doivent dès lors régulièrement s’approvisionner auprès des banques, ce qui entraîne bon nombre de frais administratifs", explique Lieven Cloots, conseiller juridique à l’UNIZO.  

Alternative: arrondir les prix

Aux Pays-Bas, l’utilisation des pièces de 1 et 2 cents n’est plus recommandée depuis septembre 2004. Sachez que si vous effectuez un paiement en espèces chez nos voisins du Nord, le commerçant peut arrondir le montant au multiple de 5 cents le plus proche. Les consommateurs sont d’ailleurs informés de cette mesure au moyen d’autocollants. Ces derniers doivent être placés de façon bien visible. En général, les prix sont autant arrondis vers le haut que vers le bas. Cette méthode ne supprime pas l’utilisation des pièces cuivrées, mais la décourage tout de même.

Qu’en est-il chez nous?

Que pensent les Belges du projet de suppression des pièces de 1 et 2 cents? Les lecteurs de ce blog sont très clairs à cet égard: 60% d’entre eux estiment que cette mesure entraînera une hausse des prix et craignent que les prix ne soient arrondis au détriment des consommateurs.

Pour 21% des lecteurs, plus pragmatiques, la suppression de ces pièces de monnaie allégera leur porte-monnaie. L’UNIZO considère également qu’il s’agit d’un avantage: "Les paiements seront facilités car nous ne devrons plus compter les pièces de 1 et 2 cents", déclare Lieven Cloots. "Il s’agit d’un gros avantage pour les commerçants et pour les consommateurs."

Parmi nos lecteurs, 18% pensent que cette suppression n’apportera aucun changement significatif.

"Des études menées par la Banque nationale prouvent que l’impact sur les prix dû à l’effet d’inflation de cette suppression sera moins important que prévu. En effet, l’inflation devrait se porter à maximum 0,10%. Un chiffre négligeable, selon la Banque nationale", conclut Lieven Cloots. En résumé, si vous craigniez une augmentation des prix due à cette mesure, vous pouvez désormais dormir sur vos deux oreilles.