HomeEmprunterLe prêt hypothécaire: fiscalement avantageux

Le prêt hypothécaire: fiscalement avantageux

Passage obligé pour la majorité des futurs propriétaires, l’emprunt hypothécaire bénéficie d’un solide avantage fiscal: la déduction pour habitation propre et unique. De quoi s’agit-il?

Depuis de nombreuses années, le gouvernement encourage fiscalement l’accès à la propriété. Pour les emprunts contractés après le 1er janvier 2005, cet avantage fiscal prend la forme d’une « déduction pour habitation propre et unique » (le « bonus logement »).

Votre « habitation propre et unique »

Comme son nom le laisse supposer, cette déduction concerne ce qu’on appelle « l’habitation propre et unique »: vous ne pouvez avoir qu’une seule maison dans votre patrimoine au 31 décembre de l’année où vous avez conclu votre prêt, et vous devez y habiter à cette date, sauf si les travaux rendent l’occupation impossible. Vous pouvez donc aussi en bénéficier si vous achetez une nouvelle maison et revendez votre ancienne maison avant la fin de l’année. Cette maison doit être située en Belgique ou dans l’Espace Économique européen. La déduction concerne les emprunts hypothécaires d’une durée supérieure à 10 ans, destinés à financer l’achat d’un bien neuf, l’achat d’un bien existant, mais aussi les travaux de rénovation, le paiement de droits de succession, voire le refinancement d’un emprunt.

Déduire jusqu’à 2.930 euros par emprunteur!

La déduction pour habitation propre et unique concerne aussi bien les intérêts du prêt que les remboursements en capital et les primes pour l’assurance solde restant du liée à l’emprunt. Cette déductibilité est toutefois soumise à un plafond. Celui-ci est de 2.200 euros, mais il est majoré de 730 euros au cours des dix premières années. Il existe de plus un supplément de 70 euros si vous avez trois enfants ou plus. Si vous achetez en couple avec 2 enfants, vous pourrez donc déduire pas moins de 5.860 euros par an au cours des dix premières années.

Combien d’impôts en moins?

La déductibilité signifie que cette somme est retranchée de vos revenus imposables. Autrement dit, vous ne paierez pas d’impôts sur le montant de votre déduction. Comme l’impôt des personnes physiques est progressif, vous économiserez plus ou moins d’impôts selon vos revenus: l’équivalent du montant déduit multiplié par le taux d’imposition, auquel s’ajoutent les centimes additionnels communaux.
À titre d’exemple, pour la tranche d’imposition la plus élevée (50%), si vous habitez dans une commune où les additionnels sont de 8%, vous pourrez donc récupérer 54% de la somme déductible. En clair, si vous empruntez à deux, votre déduction de 5.860 euros par an vous permettra de réduire votre facture fiscale de 3.164 euros pendant les dix premières années!

La prudence reste de mise

Si la déduction pour habitation propre et unique facilite nettement l’accès à la propriété, il convient cependant de rester prudent: vous devrez financer les remboursements bien avant de rentrer votre première déclaration fiscale. La prudence reste donc de mise.