HomeGérer mon argentLe phishing via carte bancaire, nouvelle tendance dangereuse.

Le phishing via carte bancaire, nouvelle tendance dangereuse.

La fraude via le pc-banking est un danger bien présent. Mais de nouvelles formes apparaissent aussi. L’une d’elles connaît une évolution inquiétante. La prudence est donc de mise!

Nous faisons tout ou presque avec notre ordinateur, de nos courses jusqu’à nos opérations bancaires. Dans ce contexte, nous devons nous méfier, depuis quelques années, du "phishing". Ce terme anglais, qui signifie "hameçonnage", désigne des techniques employées par des fraudeurs pour dérober des données confidentielles, telles que votre code secret ou le numéro de votre carte bancaire. Leur objectif est d’exécuter des paiements depuis votre compte en utilisant ces informations. Les différents avertissements émis en la matière ont permis de stabiliser le nombre de cas de fraude. En 2015, les fraudeurs sont néanmoins parvenus à dérober près de 1.018.000 euros. Et aujourd’hui apparaît une nouvelle technique, toujours plus populaire chez les fraudeurs: le phishing à la carte bancaire.

Une banque ne demande jamais de données confidentielles à distance

Dans le cadre de cette forme de phishing, les fraudeurs essaient de mettre directement la main sur votre carte bancaire et sur ses codes, en vous invitant à la remplacer. Leur modus operandi? Vous demander – par e-mail, téléphone ou SMS – d’envoyer votre carte bancaire par courrier à une adresse déterminée. Dans le même temps, ils vous demandent d’introduire vos codes secrets sur un site web.

Retenez à tout prix ce qui suit:

  1. Votre banque ne vous demandera jamais vos codes. Mieux vaut donc toujours les garder pour vous et ne les communiquer à personne.
  2. Votre banque travaille toujours avec un lecteur de carte. C’est de cette façon que vous apposez votre signature électronique, uniquement pour confirmer vos propres opérations. Votre banque ne vous demandera jamais de le faire de sa propre initiative.
  3. Votre banque ne vous demandera jamais d’envoyer votre carte bancaire. Si elle n’est plus valable ou que vous ne l’utilisez plus, coupez votre carte (ou sa puce).

Au moindre doute, arrêtez tout!

Soyez donc très vigilant. Les avertissements ci-dessus et les conseils suivants pourront déjà vous être utiles:

  1. Prenez garde aux e-mails suspects. Ne cliquez jamais sur les liens qu’ils contiennent et qui renvoient prétendument au site web de votre banque où vous devez introduire vos codes. Et ce, même si tout vous semble fiable. Par ailleurs, n’ouvrez jamais des annexes dans des e-mails suspects. Qui sait quels virus ils peuvent renfermer…
  2. Ne donnez pas suite à des appels téléphoniques inhabituels. Quelqu’un à l’autre bout du fil vous demande vos codes ou d’autres informations ou vous signale que vous devez envoyer votre carte? Raccrochez vite et prévenez votre banque!
  3. N’utilisez votre lecteur de carte qu’à votre propre initiative. S’il vous est spécifiquement demandé de le faire alors que vous n’êtes pas vous-même en ligne (en train de faire des courses, de commander à manger, d’exécuter des virements, etc.), n’acceptez surtout pas!

De plus, votre intuition est un bon baromètre. Vous trouvez que quelque chose cloche pour vous identifier ou signer une opération? Fiez-vous à ce sentiment: arrêtez-vous immédiatement et avertissez votre banque.

Victime d’un cas de phishing?

Vous êtes tombé dans le piège, dans un moment d’inattention? Faites ce qui suit sans plus attendre:

  • Appelez Card Stop au 070 344 344 pour bloquer votre carte.
  • Informez votre banque du message reçu et des tentatives de phishing.
  • Modifiez ou bloquez le code de vos cartes et de votre pc-banking.
  • Rassemblez toutes les données pouvant prouver les faits et le dommage subi.
  • Portez directement plainte à la police.