HomeEmprunterIndépendant? Réalisez une économie d’impôts!

Indépendant? Réalisez une économie d’impôts!

Comme tout le monde, vous n’aimez pas payer trop d’impôts. Un prêt pour versements anticipés peut vous aider.

Pour réaliser une économie d’impôts, il n’y a qu’une chose à faire: effectuer des versements anticipés. Ainsi, vous éviterez une majoration d’impôt et vous bénéficierez d’une bonification. Nous vous expliquons le principe dans cet article.

Évitez une majoration d’impôt

En tant qu’indépendant, vous êtes souvent désagréablement surpris lorsqu’arrive votre avertissement-extrait de rôle. En effet, vous devez vous acquitter chaque année de lourds impôts. Mais que feriez-vous si vous deviez encore payer une majoration? Autant l’éviter, n’est-ce pas? Pour ce faire, payez vos impôts sur vos revenus professionnels avant l’exercice d’imposition. Sinon, vous vous verrez imposer une majoration de 1,69% (pour l’année de revenus 2014). Cette majoration est calculée sur 106% de l’impôt, mais n’est imputée qu’à concurrence de 90%.

Exemple:

Vous devez payer 10.000 euros d’impôts. Mais si vous n’effectuez pas de versement anticipé, vous devrez y ajouter une majoration d’impôt. Combien payerez-vous au final? Découvrez-le ci-dessous:

a) 106% de 10.000 euros

=>

10.600 euros

b) 1,69% de 10.600 euros

=>

179,14 euros

c) 90% de 179,14 euros

=>

161,23 euros

À ajouter aux 10.000 euros

Au lieu de payer 10.000 euros, vous devrez donc régler une note de 10.161,23 euros.

En payant vos impôts à l’avance (d’où le nom de "versements anticipés d’impôt"), vous réduisez cette majoration. Bon à savoir: si vous démarrez votre activité d’indépendant, vous êtes exempté de majoration d’impôt pendant les trois premières années.

Payer plus tôt, c’est payer moins!

Le fisc souhaite clairement que chaque indépendant, société ou titulaire d’une profession libérale paie ses impôts à l’avance, par tranches. Des provisions, en quelque sorte. Comme le font les travailleurs, dont une partie du salaire est prélevée chaque mois.

Pour les indépendants, ces provisions doivent être versées à la fin de chaque trimestre. En guise de "récompense", le fisc leur octroie une bonification sur le montant versé. Les sociétés n’y ont, quant à elles, pas droit.

Toujours est-il que cette bonification constitue, pour vous, une manière de "neutraliser " la majoration. En outre, plus vos versements ont lieu tôt dans l’année, plus la bonification est importante.

Le calcul s’effectue comme suit:

Date du versement anticipé:                        Réduction d’impôt* de:

Avant le 10 avril                                                 1,13%

Avant le 10 juillet                                               0,94%

Avant le 10 octobre                                           0,75%

Avant le 22 décembre                                      0,56%

*Pour l’année de revenus 2014

Verser plus tôt vous permet donc de diminuer votre facture fiscale. Idéalement, il faudrait même verser l’intégralité de vos provisions avant le 10 avril. Mais cela reviendrait évidemment à verser un montant important.

Un prêt pour diminuer vos impôts?

Heureusement, il existe une solution. Elle consiste à souscrire un prêt pour versements anticipés auprès de votre banque. Le principe est simple: au lieu de tout verser avant le 10 avril, vous chargez votre banque de l’opération. Et vous la remboursez chaque mois de janvier à décembre, soit sur 12 mois. En outre, vous pouvez déduire fiscalement les intérêts de ce prêt.

Comme vous ne savez pas à l’avance de quel montant vous serez exactement redevable, le montant de vos versements anticipés sera basé sur une estimation de vos revenus.

Parfait pour l’an prochain. Mais cette année?

Vous avez oublié vos versements anticipés ou versé trop peu? Vous pouvez encore effectuer votre paiement avant le 22 décembre 2014 pour profiter de la bonification. De quoi vous aider à réduire votre facture fiscale pour 2014.