HomeInvestir sur mesureEst-il possible de "prendre ses bénéfices" sur ses placements de façon partielle?

Est-il possible de "prendre ses bénéfices" sur ses placements de façon partielle?

J’ai lu avec attention l’article dans lequel vous expliquiez ce que signifie "prendre ses bénéfices sur ses actions". Puis-je prendre seulement la moitié de ces bénéfices si je pense qu’il reste un potentiel de hausse? (Michel, 72 ans)

Comme mentionné dans notre article, prendre ses bénéfices signifie revendre des actions qui ont connu une hausse. Cette revente vous permet de matérialiser votre plus-value. En effet, tant que vous conservez ces actions en portefeuille, leur cours peut monter ou baisser en fonction de la santé de l’entreprise et des fluctuations des marchés financiers. Cette opération vous permet de mettre vos bénéfices en sécurité sur votre compte en banque.

Prenons un exemple

Pour illustrer nos propos, vous nous proposiez un exemple. Certes très exagéré, mais il nous permet de travailler avec des chiffres ronds.

Supposons que vous ayez acheté 10 actions de l’entreprise X, au cours de 100 euros par action, soit un placement de 1.000 euros. Deux ans plus tard, le cours de ces actions a fortement grimpé. Il est de 200 euros, ce qui représente une plus-value de 100%. Si vous décidez de "prendre vos bénéfices", vous revendez l’intégralité de vos actions. Vous touchez alors 2.000 euros et vous alimentez votre compte en banque d’une plus-value de 1.000 euros.

Revente partielle

Supposons maintenant que vous vouliez sécuriser une partie seulement de votre bénéfice. Dans ce cas, vous revendez la moitié de vos actions.

  • Vous vendez 5 actions d’une valeur unitaire de 200 euros. Vous déposez donc 1.000 euros sur votre compte en banque, ce qui vous permet de "rembourser" votre investissement initial.
  • Il vous reste 5 actions d’une valeur unitaire de 200 euros en portefeuille, soit 1.000 euros également.

Que peut-il se passer ensuite?

  • Soit le cours de l’action continue d’augmenter et vous pouvez décider de prendre vos bénéfices à une date ultérieure. Si le cours monte à 220 euros, votre vente vous apportera 1.100 euros, soit 100 euros de bénéfices supplémentaires par rapport à la situation où vous vendiez l’intégralité de vos actions.
  • Soit ce cours se met à baisser. Supposons qu’il descende à 180 euros. Vous décidez alors de revendre vos actions pour limiter cette "perte". Il ne s’agit naturellement pas d’une perte, uniquement de la diminution de vos bénéfices. Dans ce cas, vous touchez 900 euros, soit 100 euros de moins que si vous aviez vendu l’intégralité de vos actions.

Tout dépend de vos estimations et des marchés

Une telle stratégie est donc parfaitement réalisable. Comme vous le soulignez dans votre message, même si l’action descendait jusqu’à ne presque plus rien valoir, vous auriez au moins récupéré votre investissement initial.

Naturellement, l’exemple que vous avez pris est un peu exagéré. Cela dit, une stratégie de revente partielle peut avoir du sens pour vous. Nous l’avons déjà souligné à de nombreuses reprises, un placement en actions comporte un certain risque. Matérialiser une partie de vos gains est une des stratégies possibles pour diminuer un peu ce risque, mais c’est loin d’être la seule.

Une dernière remarque: cet exemple simplifié ne tient pas compte du coût d’achat et de revente des actions. En effet, votre banque percevra des frais pour l’exécution de ces opérations. De plus, elle est tenue de prélever la taxe sur les opérations boursières, qui est de 0,27% de la valeur de l’opération pour les actions et ce, tant pour l’achat que pour la vente.

Posez votre questionRegardez toutes les questions