HomeEntreprendreEngager un étudiant alors que vous n’êtes pas encore employeur?

Engager un étudiant alors que vous n’êtes pas encore employeur?

Si vous avez besoin d’un coup de main ponctuel, engager un étudiant peut s’avérer utile pour votre entreprise. Mais que devrez-vous faire si c’est la première fois que vous engagez quelqu’un?

Vous voilà donc décidé à engager un étudiant, mais c’est la première fois que vous engagez quelqu’un. Vous devrez donc remplir une série de formalités. Vous pouvez heureusement compter sur l’aide d’un secrétariat social.

1°) Choisir un secrétariat social

Bien que vous affilier à un secrétariat social ne soit pas obligatoire, le secrétariat social vous sera souvent bien utile. En effet, les collaborateurs des secrétariats sociaux connaissent parfaitement la législation et les démarches à effectuer. Non seulement ils pourront vous aiguiller tout au long du processus, mais en outre ils effectueront pour vous une grosse partie du travail administratif. Il ne vous reste plus qu’à choisir avec quel secrétariat social travailler. En général, la caisse d’assurances sociales pour indépendants à laquelle vous êtes affilié pourra remplir ce service pour vous, mais vous pourriez très bien choisir de vous adresser ailleurs.

2°) Vous inscrire en tant qu’employeur

Première étape de votre parcours: devenir officiellement employeur. Pour cela, vous devez demander une immatriculation comme employeur à l’ONSS. Cette formalité est gratuite si vous la réalisez vous-même. Votre secrétariat social peut la réaliser pour vous, mais vous facturera ce service.

3°) Vérifier le nombre d’heures disponibles de votre candidat

Vous devez ensuite vérifier sur le site de la sécurité sociale si votre étudiant peut encore travailler pour vous sous contrat d’étudiant (et donc avec des cotisations sociales réduites). Pour cela, vous devrez vous rendre sur le portail Student@Work de la sécurité sociale.

4°) Signer un contrat de travail étudiant

Vous devez bien entendu signer avec votre étudiant un contrat de travail. Il s’agit d’un contrat de travail ordinaire auquel certaines conditions supplémentaires s’appliquent. Elles doivent impérativement être respectées, et faire l’objet d’un écrit. Ici aussi, votre secrétariat social pourra vous fournir un modèle de contrat dont vous pourrez être certain qu’il respecte la législation en vigueur.

5°) Effectuer une Dimona

La Dimona est une déclaration par laquelle vous signalez à l’ONSS votre intention d’engager quelqu’un. Pour les étudiants, elle vous permet de “réserver” les heures nécessaires à votre contrat, et d’éviter ainsi tout problème ultérieur. Vous pouvez effectuer cette Dimona seul ou avec l’aide de votre secrétariat social. Attention: il faut remplir la Dimona AVANT que l’étudiant ne commence à travailler.

6°) Remettre à votre étudiant un exemplaire du règlement de travail

Le règlement de travail est un document obligatoire chez tout employeur, même s’il ne s’agit que d’employer un étudiant. Vous devrez lui en remettre un exemplaire avant le début du travail. Ici aussi, votre secrétariat social pourra vous aider.

7°) Souscrire une assurance contre les accidents du travail

Cette assurance est obligatoire dans notre pays. Elle couvre votre étudiant contre les accidents survenus au travail, mais aussi sur le chemin du travail. Pour un étudiant, le coût de cette assurance est assez modéré (largement en-dessous de 100 euros), mais elle reste cependant obligatoire. Ne l’oubliez pas!

8°) Payer la rémunération et les cotisations sociales

C’est évident, bien sûr, mais vous devrez vous acquitter de la rémunération convenue au moment convenu dans le contrat. Vous devrez également verser les cotisations sociales à l’ONSS, ainsi que prélever le précompte professionnel. Ici aussi, l’aide de votre secrétariat social sera précieuse: il fera tous les calculs pour vous, et se chargera des paiements aux différents organismes. Vous ne devrez donc faire un paiement que vers deux destinataires: votre étudiant (ou ses parents dans certains cas) et votre secrétariat social.