HomeEmprunterEmprunt hypothécaire: pourquoi une assurance habitation?

Emprunt hypothécaire: pourquoi une assurance habitation?

Acheter, construire ou rénover le logement de vos rêves est un projet qui nécessite souvent un financement. Si vous souscrivez à cet effet un emprunt hypothécaire, une assurance incendie est absolument indispensable.

De nombreux propriétaires souscrivent spontanément une assurance habitation, qu’ils aient ou non un crédit hypothécaire à rembourser. En effet, si voir sa maison dévastée par un incendie ou un dégât des eaux est déjà une expérience traumatisante, elle peut rapidement tourner au cauchemar financier.

Pas obligatoire, mais…

Dans notre pays, l’assurance incendie n’est pas une obligation légale. Mais elle n’en reste pas moins indispensable dans la plupart des cas. En cas de graves dommages à votre habitation, une telle assurance vous évitera de supporter les frais de remise en état ou de reconstruction. Comme la probabilité de tels événements reste très faible, la prime demandée par les compagnies d’assurance est très raisonnable en comparaison avec le coût d’un sinistre.

Indispensable en cas d’emprunt

Si vous avez souscrit un crédit hypothécaire que vous êtes encore en train de rembourser, l’assurance incendie est d’autant plus nécessaire. Certains organismes de crédit imposent d’ailleurs aux candidats emprunteurs de contracter une telle couverture. Mais même si votre banquier n’a pas pris cette précaution, mieux vaut vous assurer.

En effet, si un incendie réduit votre logement en cendres, votre crédit hypothécaire ne disparaîtra pas pour autant. Vous devrez continuer à le rembourser même si votre maison n’existe plus. Souvent, votre banque exigera même le remboursement immédiat de la totalité du prêt. Cette démarche est parfaitement légale, puisque la garantie que constituait l’hypothèque sera devenue inopérante et que votre banque ne pourra plus compter sur la vente de votre logement pour être remboursée. Vous couvrir contre cette éventualité est donc indispensable.

Assurer la “valeur à neuf”

À cet égard, il est important d’assurer la “valeur à neuf” de votre habitation plutôt que sa “valeur réelle”. Lorsque vous êtes assuré en “valeur réelle”, l’assurance vous octroiera, en cas de sinistre, la valeur du logement diminuée d’un pourcentage correspondant à la vétusté, c’est-à-dire l’usure due à l’âge. Ce montant ne vous permettra donc pas de reconstruire votre habitation, même s’il peut s’avérer suffisant pour rembourser votre crédit hypothécaire. Lorsque vous êtes assuré pour la valeur à neuf, en revanche, votre assureur vous indemnisera de manière à ce que vous puissiez reconstruire un logement identique à celui que vous avez perdu. Autant le savoir!