HomeEmprunterDossier "Investir dans l’immobilier" partie 7 (finale): investir dans les chambres d’hôtel.

Dossier "Investir dans l’immobilier" partie 7 (finale): investir dans les chambres d’hôtel.

Dans notre dossier "Investir dans l’immobilier", nous avons déjà énuméré les avantages et inconvénients d’un tel choix, puis nous vous avons donné une série de conseils. Le temps est venu de nous pencher sur les tendances qui marquent le marché immobilier. Dans quoi investir si vous possédez déjà une habitation? Dans cette dernière partie du dossier, nous vous dirons tout sur les chambres d’hôtel, dans lesquelles il est également possible de placer votre argent.

Pour bon nombre d’entre nous, le moment des vacances est l’un des points forts de l’année. Tout le monde ne rêve pas de safaris lointains, de voyages en mode sac à dos ou de plages idylliques. En effet, les vacances à la maison, que l’on appelle aussi staycation, gagnent en popularité. Le tourisme intérieur prospère, ce qui rend l’achat d’une chambre d’hôtel intéressant. En quoi cet investissement consiste-t-il et quels sont les points auxquels vous devez être attentif?

Comment cet investissement fonctionne-t-il?

Du point de vue administratif, il ne diffère pas beaucoup des autres types d’investissements. Vous aurez, par exemple, un contrat d’achat et un acte notarié. Mais attention: investir dans une chambre d’hôtel ne signifie pas que vous pourrez en disposer à votre guise. Si vous voulez y séjourner, vous devrez la réserver et payer la note, comme tout le monde. Bien entendu, vous pourrez bénéficier d’une réduction, selon le type de contrat que vous signez. Cet investissement revient, en fait, à acquérir une part dans les bénéfices de l’hôtel. Cette part sera calculée comme suit:

Imaginez que vous investissiez dans une chambre d’hôtel dans un établissement comptant 100 chambres. Vous recevrez chaque mois (ou à un autre moment convenu) un rendement équivalant à environ 90% du bénéfice total de l’hôtel sur la chambre en question. En effet, 10% sont retirés du bénéfice total de l’hôtel. C’est ce qu’on appelle les frais de gestion. Le montant restant est ensuite divisé par 100 (le nombre de chambres dans l’hôtel). Ce montant représente alors votre rendement. Dans la pratique, votre retour sur investissement est compris en moyenne entre 3 et 7%.

Plus le taux d’occupation de l’hôtel est élevé, plus la marge bénéficiaire le sera et votre rendement potentiel, par la même occasion. Ce qui nous amène au point suivant.

À quels éléments devez-vous être attentif lors du choix de l’hôtel?

Quand vous achetez une chambre d’hôtel, vous placez votre investissement dans les mains de professionnels de l’hôtellerie. Il est donc primordial que vous ayez confiance en l’établissement et en ses exploitants. Faites attention aux points suivants lors de votre choix:

  • Comment l’hôtel s’en est-il sorti au cours des années précédentes? A-t-il dégagé un bénéfice et un rendement?
  • L’exploitant de l’hôtel jouit-il d’une bonne réputation? Possède-t-il l’expertise requise?
  • Quel est l’état de l’hôtel?
  • Se situe-t-il dans la bonne région? Est-ce une région touristique? L’hôtel s’adresse-t-il à suffisamment de groupes-cibles différents? Y a-t-il beaucoup de concurrence dans les environs?
  • Quelles sont les prévisions économiques de la région? Le tourisme continuera-t-il sur sa lancée? Quelles sont les perspectives d’évolution en matière d’immobilier?

Quels sont les avantages de cet investissement?

  • Aucune administration. Assurances, réservations, paiements, services et législation: autant de choses dont vous ne devrez pas vous soucier.
  • Gestion professionnelle. L’entretien quotidien, le marketing et le traitement des impayés ou des réclamations sont pris en charge pour vous. Vous êtes, au sens littéral comme au sens figuré, un associé passif.
  • Vous investissez dans une marque qui garantira, selon le cas, un bon taux d’occupation. Ne fixez pas un nombre maximal d’étoiles. Les établissements trois et quatre étoiles sont souvent plus occupés que les hôtels cinq étoiles.

Quels sont les inconvénients de cet investissement?

  • Revente: même si vous pourriez revendre relativement facilement votre chambre à l’un des autres propriétaires de l’hôtel en question, votre bénéfice potentiel est moins évident qu’avec d’autres investissements immobiliers. En effet, la valeur de la chambre d’hôtel dépend de facteurs plus nombreux qu’un appartement ou un garage, par exemple.
  • Dépendance par rapport au marché: votre rendement dépend du taux d’occupation de la chambre, qui peut être fortement influencé par des changements soudains sur le marché. Inutile de vous rappeler l’impact des attentats de mars 2016 sur le tourisme à Bruxelles…
  • Investissement financier: souvent, un tel investissement demande d’apporter des fonds propres assez importants. Dans ce cas, contracter un prêt hypothécaire s’avère parfois moins facile, car certains prêteurs trouvent les chambres d’hôtel plus risquées qu’un bien immobilier traditionnel.

Comme pour les autres biens de placement abordés dans ce dossier, tout est une question de préparation et de recherches. Il convient donc de trouver celui qui vous conviendra le mieux. En effet, vous ne pourrez avoir l’énergie nécessaire à y consacrer que si vous êtes tout à fait à l’aise avec votre choix.

Prenez le temps de relire ce dossier attentivement avant de prendre une décision.

Aussi dans notre dossier “Investir dans l’immobilier”