HomeEmprunterDois-je payer des impôts sur les revenus locatifs de mon unique bien immobilier?

Dois-je payer des impôts sur les revenus locatifs de mon unique bien immobilier?

Je possède un appartement que je mets en location. Il s’agit de mon seul bien immobilier (la maison que j’occupe en ce moment est une location). Quelle taxation s’applique à ces revenus immobiliers? Comme ce n’est pas une deuxième propriété, y a-t-il d’autres règles? (Koen, 49 ans)

Que l’appartement soit ou non votre unique propriété ne change pas grand-chose à votre situation du point de vue de l’imposition des revenus locatifs. Vous serez imposé de la même manière que si vous étiez aussi propriétaire de la maison que vous louez en ce moment.

Louer à un particulier

Le cas le plus courant est celui où vous louez votre appartement à un particulier, qui n’utilise le bien que pour se loger (et non pour y exercer son activité professionnelle). Dans ce cas, la taxation des revenus immobiliers sera exactement la même que si vous occupiez vous-même lappartement: le montant imposable est égal au revenu cadastral indexé de votre appartement, majoré de 40%. Le coefficient d’indexation est basé sur l’évolution de l’indice santé, qui permet d’adapter les loyers à l’évolution du coût de la vie. Pour l’année de revenus 2015, ce coefficient est de 1,7059. Autrement dit, si votre revenu cadastral est de 700 euros et que vous commencez la location le 1er janvier 2014, le montant imposable pour l’année 2014 sera de 700 euros x 1,7059 + 40%, soit 1.671,78 euros. Ce montant sera ajouté à vos revenus et soumis au barème d’imposition de l’impôt des personnes physiques, comme votre salaire. Vous ne devrez pas faire ce calcul vous-même. Il suffit de mentionner le revenu cadastral de votre appartement dans votre déclaration fiscale.

Autres situations: attention!

En revanche, si vous louez votre bien à un particulier qui veut y exercer son activité professionnelle, à une société ou à une ASBL, l’imposition sera plus élevée et la déclaration un peu plus complexe. Nous vous invitons à consulter notre article sur l’imposition des loyers, qui vous expliquera les différents cas dans le détail.

Posez votre questionRegardez toutes les questions