HomeGérer mon argentDéclaration fiscale 2015: plus compliquée?

Déclaration fiscale 2015: plus compliquée?

La nouvelle mouture de la déclaration fiscale, qui atterrira bientôt dans nos boîtes aux lettres, sera plus longue et plus complexe. Que faut-il en retenir?

Avec 772 codes au lieu de 729, la déclaration fiscale version 2015 s’est considérablement allongée. La raison de cette augmentation de 43 cases? La sixième réforme de l’État, qui a dévolu de nombreuses compétences aux Régions. Les codes de la déclaration qui commencent par 1 ou 2 indiquent une compétence fédérale et ceux qui commencent par 3 ou 4, une compétence régionale.

Parmi les changements les plus importants, notons ceux qui concernent la déduction liée aux emprunts hypothécaires. Si les nouveaux systèmes de déduction fiscale (réduction du bonus logement en Flandre, statu quo temporaire en Wallonie et à Bruxelles) ne concernent pas les logements acquis en 2014, la déclaration des emprunts existants devra désormais se faire dans des cases différentes selon la Région où se situe le bien. De plus, le passage d’une déduction à une réduction fiscale ne serait  pas entièrement neutre pour tous: il pourrait entraîner des conséquences pour certains contribuables

Plus compliquée sur Tax-on-Web également?

Cette complexification se fera également sentir sur Tax-on-Web, puisque les codes de déclaration sont les mêmes. Cependant, l’avantage de l’application en ligne est qu’une partie de votre déclaration est déjà complétée grâce aux informations dont dispose l’administration fiscale: votre salaire, votre épargne-pension, les titres-services que vous avez achetés, ainsi que d’autres informations.

En outre, l’administration fiscale a indiqué que le nombre de "wizards", présents dans l’application pour aider les contribuables à remplir les codes difficiles, a augmenté. De plus, si vous constatez que vous avez fait une erreur, vous avez la possibilité de corriger une déclaration après qu’elle a été validée et envoyée dans Tax-on-Web. Vous ne pourrez cependant le faire qu’une seule fois.

Comment obtenir de l’aide?

Comme chaque année, vous n’êtes pas nécessairement seul pour compléter votre déclaration:

  • Les fonctionnaires des bureaux de taxation peuvent, par exemple, vous aider et répondre à vos questions. Ils seront disponibles en juin tous les jours ouvrables entre 9h et 15h.
  • L’administration organisera 1.241 sessions d’aide en dehors des bureaux des Finances dans 518 lieux différents (CPAS, administrations communales, etc.) entre le 29 avril et le 30 juin 2015.
  • Au total, 18 journées de permanence seront également organisées dans 15 centres commerciaux.

Vous trouverez toutes les informations et liens utiles d’ici quelques jours sur le portail du gouvernement fédéral.

Naturellement, si vous le préférez, vous pouvez également demander à un comptable de compléter votre déclaration à votre place. Vous serez ainsi certain que tout sera fait dans les règles de l’art, mais cela aura un coût. Faire appel à un comptable offre tout de même un autre avantage: le délai pour rentrer votre déclaration par ce biais est considérablement allongé.

Quels délais?

  • Déclarations papier: au plus tard le 30 juin 2015.
  • Tax-on-Web: avant le 15 juillet 2015.
  • Votre comptable: avant le 29 octobre 2015.

Mieux vaut vous y prendre à temps

Quelle que soit l’option que vous choisirez, mieux vaut vous y prendre à temps cette année. En effet, les spécialistes prévoient que les citoyens seront nettement plus nombreux à se rendre dans un bureau de taxation ou chez un comptable. Attendre le dernier moment pour vous soucier de votre déclaration risque de vous faire rater le délai imposé, et la législation prévoit des amendes pour les retardataires!