HomeEntreprendreDéclaration d’impôts et frais professionnels: forfait ou frais réels?

Déclaration d’impôts et frais professionnels: forfait ou frais réels?

Vous êtes salarié? Lorsque vous remplissez votre déclaration fiscale, deux options s’offrent alors à vous concernant les frais professionnels: utiliser la méthode forfaitaire ou celle des frais réels. Mais comment savoir laquelle est la plus adaptée? Explications.

La déduction des frais professionnels, aussi pour les salariés?

L’impôt est calculé sur l’ensemble de vos revenus: la base imposable. Le fisc y applique un barème afin de calculer vos impôts. Il est toutefois possible de réduire cette base. En effet, le fisc vous permet de déduire de vos revenus professionnels ce qu’il appelle les frais professionnels. En tant que salarié, vous avez également le droit de déduire vos frais professionnels. Pour être déductible, une dépense doit:

  • Avoir pour but d’obtenir un revenu professionnel: c’est le cas, par exemple, des frais liés à votre voiture ou à vos trajets en train pour vous rendre au travail. Sans vous rendre chez votre employeur, il vous serait effectivement difficile de percevoir un salaire.

  • Avoir été supportée par vous-même: pas question de déduire votre voiture de société, par exemple. Et si votre employeur intervient dans votre abonnement de train, seule la partie pour laquelle il n’est pas intervenu sera déductible.

  • Avoir été faite pendant l’année où vous avez perçu les revenus qui y sont liés. En gros, pas question de déduire de vos revenus de 2016 une dépense faite en 2015.

  • Pouvoir être prouvée: vous devez donc conserver les factures ou tickets, ou pouvoir justifier (à l’aide de Google Maps, par exemple) la longueur de votre trajet.

Simple et rapide: la méthode forfaitaire.

Vous n’avez aucune idée de comment procéder? Le fisc y a pensé! Si vous n’avez rien mentionné comme frais professionnels dans votre déclaration, vous aurez quand même le droit de déduire des frais. Le fisc calculera pour vous un pourcentage de votre salaire imposable, qui sera déductible en tant que frais professionnels. Chaque année, l’administration publie son barème de déduction fiscale. Pour l’exercice de 2017 (vos revenus de 2016), la limite est fixée à 4.320 euros.

Détaillée et précise: la méthode des frais réels.

Si vous vous sentez plus courageux, vous pouvez tenter la méthode des frais réels. Cette méthode vous prendra plus de temps, mais aura le mérite d’être précise. Il vous faudra compter toutes vos dépenses professionnelles vous-même, y compris vos trajets pour vous rendre au travail, à raison de 0,15 euro par kilomètre parcouru et 0,23 euro par kilomètre si vous vous déplacez en vélo.

Comment choisir?

Dans la plupart des cas, la méthode forfaitaire est la plus intéressante lorsque vous êtes salarié, sauf si vous parcourez chaque jour beaucoup de kilomètres parce que vous habitez loin de votre lieu de travail. Dans ce cas, la méthode des frais réels s’avérera souvent plus intéressante. La seule manière de le savoir est donc de faire le calcul. Pour ce faire, vous devrez déterminer:

  • Le nombre de jours sur l’année où vous vous êtes effectivement déplacé pour aller au travail (les jours de télétravail ne comptent donc pas).

  • La distance parcourue.

Pas de panique si vous n’êtes pas certain d’être gagnant! La législation impose à l’administration de choisir la solution la plus intéressante pour vous. Dès lors, si la méthode forfaitaire est plus intéressante pour vous, le fisc ne tiendra pas compte des éléments que vous avez renseignés et appliquera le forfait.

Si vous utilisez Tax-on-Web pour votre déclaration fiscale, vous pouvez, en outre, effectuer vous-même une simulation pour voir ce qu’il en est. Une bonne manière de procéder est donc d’estimer ces frais "à la louche" et de tester sur Tax-on-Web si cette première estimation donne un résultat plus intéressant pour vous que le forfait. Si tel est le cas, vous pourrez alors préciser votre déclaration. Dans le cas contraire, vous pourrez simplement profiter du "cadeau fiscal" que constitue le forfait.