HomeInvestir sur mesureCréez votre propre garantie de capital

Créez votre propre garantie de capital

La plupart des investisseurs recherchent le meilleur de deux mondes: le rendement de la Bourse et la sécurité des produits d’épargne. Un portefeuille composé avec soin permet de combiner les deux.

 

Jusqu’il y a quelques années, les fonds à garantie de capital étaient très prisés dans notre pays. De tels fonds ne se contentaient pas de faire miroiter un rendement attrayant aux investisseurs: ils leur garantissaient de récupérer leur mise (ou au moins une partie de celle-ci) même si les marchés financiers évoluaient dans la mauvaise direction. Depuis, ces fonds ont beaucoup perdu en popularité, et l’assortiment de produits disponibles s’est nettement contracté. Les taux bas et les coûts significatifs liés à la garantie de capital ne permettent plus à ce type de fonds d’obtenir un rendement élevé et qui excède l’inflation.

Pour autant, les investisseurs avides de sécurité ne doivent pas désespérer. Il est même possible de créer votre propre garantie de capital en composant un portefeuille équilibré comprenant à la fois des produits risqués et des produits sans risque. "C’est de la gestion de portefeuille pure et simple: en combinant plusieurs produits, l’investisseur développe un portefeuille de placements qui correspond parfaitement aux risques qu’il souhaite prendre", résume Arne Lebegge (Record Bank).

Sécurité

Le secret d’une gestion de portefeuille de qualité réside ainsi dans un cocktail équilibré de produits. Une partie de votre patrimoine est investie dans des produits à revenus fixes, tels que des bons de caisse et des comptes à terme. Dans les conditions de marché actuelles, ces produits offrent des rendements plutôt chiches… mais des rendements acquis. Les épargnants ont la certitude de ne pas perdre cette partie de leur capital. Ce volet du portefeuille apporte donc la garantie de capital.

Pour obtenir un surcroît de rendement, une partie du patrimoine est investie dans des fonds de placement. Ceux-ci se caractérisent par un rendement potentiel plus élevé mais n’offrent pas la moindre certitude. Les fonds de placement peuvent même enregistrer un rendement négatif en cas de forte baisse de la Bourse.

C’est pourquoi les investisseurs doivent réfléchir soigneusement aux risques qu’ils sont disposés à prendre et à la garantie de capital qu’ils estiment nécessaire. Certains se sentiront à l’aise avec 100.000 euros répartis équitablement entre produits à revenus fixes et fonds de placement; d’autres n’investiront que 20.000 euros dans des fonds de placement et consacreront 80.000 euros à des bons de caisse. Pour diversifier les risques, il est également possible d’étaler l’investissement dans les fonds. Ainsi le rendement des fonds ne dépendra-t-il pas d’un achat effectué au mauvais moment, ce qui accroît la sécurité générale du portefeuille. "On crée de cette façon un portefeuille sur mesure qui combine le meilleur des deux mondes", apprécie Arne Lebegge.

Profil défensif

Cette approche est réservée à l’investisseur défensif qui accepte de prendre un risque limité sans exposer son capital à de trop fortes fluctuations. Une stratégie attrayante pour celui ou celle qui fait ses premiers pas dans le monde de l’investissement. Aux yeux de l’investisseur dynamique, celui qui prend davantage de risques et espère dès lors un rendement plus élevé, cette option recèle moins d'intérêt. À mesure qu’il intègre davantage de marge de sécurité, en effet, l’investisseur renonce à une portion de rendement potentiel. "L’épargnant doit rechercher l’équilibre optimal entre le risque et le rendement, un équilibre différent pour chacun", conclut Arne Lebegge.