HomeInvestir sur mesureCompte épargne: vers des intérêts négatifs?

Compte épargne: vers des intérêts négatifs?

Les intérêts sur les comptes épargne vont-ils devenir négatifs? Cette question occupe le devant de la scène depuis plusieurs semaines. Devons-nous vraiment nous inquiéter?

Depuis plusieurs années, la Banque centrale européenne (BCE) mène une politique de baisse des taux d’intérêt dans le but de relancer la croissance économique. Cette politique de baisse systématique des taux d’intérêt n’a cependant pas les effets escomptés.

Stimuler les crédits

Du coup, la BCE a décidé, au début de l’année, de faire un pas supplémentaire pour inciter les banques à prêter plus d’argent aux entreprises et aux particuliers: elle a baissé l’ensemble des taux Euribor (les taux auxquels les banques peuvent placer leur argent à différents termes sur leur compte auprès de la BCE) en dessous de zéro depuis le début de l’année. Vous trouverez ici l’historique des différents taux Euribor, à commencer par le taux à 12 mois. Le raisonnement de la BCE est le suivant: plutôt que de perdre de l’argent, les banques préfèreront prêter aux entreprises et aux particuliers qui, de leur côté, seront contents d’emprunter à un taux très bas.

Récolter et prêter

L’activité de base des banques consiste à récolter de l’épargne pour disposer de fonds qui leur permettent d’octroyer des crédits. Lorsque les taux d’intérêt des crédits sont bas - pensez par exemple aux crédits hypothécaires -, il leur est très difficile d’octroyer un taux d’intérêt élevé. En effet, le taux auquel elles “empruntent” de l’argent - le taux d’intérêt des comptes épargne - doit être moins élevé que celui auquel elles prêtent de l’argent, sans quoi leurs coûts de fonctionnement ne sont pas couverts. Voilà qui explique la baisse régulière des taux sur les comptes épargne.

Pas de taux négatifs

Mais il ne faut pas pour autant en déduire que nous nous dirigeons vers des taux négatifs sur les comptes épargne. Plusieurs facteurs rendent cette décision peu probable:

  • en Belgique, la grande majorité des comptes épargne sont des comptes "réglementés". En échange de l’exonération de précompte mobilier sur les premiers 1.880 euros d’intérêts (montant pour 2016), ils doivent respecter une série de règles légales. Parmi celles-ci, l’obligation pour les banques de proposer un taux de base d'au moins 0,01% et une prime de fidélité de minimum 0,1%. Autrement dit, les banques sont légalement tenues de pratiquer un taux d’intérêt d’au moins 0,11%.
  • pour que ce minimum change, il faudrait une décision du gouvernement. Or, le ministre des finances a récemment déclaré qu’il n’était pas question de revoir ce taux.
  • il n’est pas dans l’intérêt des banques de proposer un taux négatif: en effet, les belges se tourneraient certainement vers d’autres formes de placement et réduiraient donc les montants dont les banques disposent pour octroyer des crédits.

Soyez rassurés: les taux d’intérêt négatifs sur les comptes épargne ne sont pas encore pour demain. Et il n’est pas exclu d’espérer qu’une reprise économique intervienne avant que le débat ne soit rouvert. Et qui dit reprise, dit probablement une remontée des taux d’intérêt.