HomeÉpargner malinComment koter sans se ruiner?

Comment koter sans se ruiner?

Si vous êtes étudiant dans l’enseignement supérieur, la rentrée aura lieu dans quelques jours. Et certains d’entre vous retourneront dans leur kot. Mais comment faire pour ne pas se ruiner?

La plupart des étudiants ont sûrement déjà trouvé un kot pour cette année scolaire. Mais la location de ce logement n’est pas leur plus grosse dépense. Ce n’est que fin septembre ou début octobre que les choses sérieuses débuteront réellement. Comme la vie en kot est loin d’être économique, voici quelques conseils pour réduire les frais au maximum.

  • Si vous cuisinez à votre kot, arrangez-vous avez vos colocataires pour cuisiner ensemble. En effet, faire les courses pour une personne est plus cher que de les faire pour deux ou trois. De plus, cuisiner ensemble renforcera vos liens et vous fera passer de bons moments.
  • Vous n’êtes pas un cordon-bleu? Vous pouvez alors manger dans un restaurant universitaire pour un prix abordable.
  • Solution encore plus avantageuse: le week-end, faites le plein de plats préparés par vos parents. Vous n’aurez qu’à les réchauffer au micro-ondes pendant la semaine. Si votre kot est équipé d’un congélateur, vous pourrez vous constituer une plus grande réserve de plats maison.
  • Si vous avez encore besoin de meubler votre kot, poussez la porte d’un magasin de dépôt-vente ou surfez sur des sites de seconde main comme www.kapaza.be  ou www.2ememain.be. Et n’oubliez pas: une couche de peinture peut faire des merveilles.
  • Avant d’acheter des meubles pour votre kot, allez faire un tour dans votre grenier ou votre garage (ou dans ceux des membres de votre famille). Ils pourraient renfermer des trésors. Et puis le mobilier vintage est à la mode, non?
  • Vous avez décidé d’aller étudier à l’étranger pour quelque temps? Vous pouvez alors sous-louer votre kot. Ainsi, il ne restera pas trop longtemps inoccupé et vous gagnerez un peu d’argent. Pour éviter les mauvaises surprises, veillez à bien choisir le sous-locataire. Ne prenez pas le premier venu! Discutez-en au préalable avec votre bailleur légal, afin de régler toutes les questions administratives.
  • Les carte d’étudiant et carte jeune vous permettent souvent de bénéficier de réductions intéressantes. Tenez-vous informé des réductions et n’hésitez pas à demander à en bénéficier. Il n’y a pas de petites économies!
  • Notre dernier conseil ne s’applique pas qu’aux étudiants qui kotent: faites une liste de courses. Se rendre au supermarché sans but précis et l’estomac vide vous fera acheter bien plus que ce dont vous avez réellement besoin. Pour éviter les dépenses inutiles, emportez votre liste de courses et essayez de vous y tenir.