HomeEmprunterBonus logement: quel avenir en Wallonie et à Bruxelles?

Bonus logement: quel avenir en Wallonie et à Bruxelles?

Tout comme la Flandre, les deux autres régions ont indiqué leur intention de revoir le système de déduction fiscale de l’emprunt hypothécaire lié à votre habitation. Que faut-il en retenir?

Avant tout, il est important de rassurer celles et ceux qui ont déjà contracté un crédit hypothécaire  ou qui pourront encore contracter ce crédit et signer l’acte authentique avant la fin de l’année: rien ne changera dans aucune des trois régions pour les emprunts existants. Vous pouvez donc dormir sur vos deux oreilles.

Et pour les contrats futurs?

Pour les contrats signés dans le futur, tout dépendra de la région où se situe le bien, puisque cette matière a été régionalisée:

  • en Flandre, l’accord de gouvernement prévoit une diminution de 760 euros du montant maximal pris en compte pour l’octroi du "woonbonus" (1.520 au lieu de 2.280 euros) et un taux de déductibilité fixe de 40%;
  • en Wallonie, le gouvernement n’a pas encore dévoilé de détails, mais mentionne dans sa déclaration gouvernementale (page 40):
    • qu’il entend revoir complètement le système pour les contrats futurs;
    • que pour les contrats existants, "il ne sera plus possible de prolonger l’avantage fiscal au-delà de la durée initiale du prêt". En clair, cela veut dire que le bonus ne s’appliquera plus aux reprises d’encours;

Une bonne nouvelle?

Pour tempérer ces nouvelles plutôt désagréables, notons que les trois régions ont indiqué leur intention de continuer à favoriser l’accès à la propriété par d’autres mécanismes, notamment une diminution des droits d’enregistrement, qui représentent une dépense importante au moment de l’achat.