HomeÉpargner malinBientôt parent: à quoi faut-il songer?

Bientôt parent: à quoi faut-il songer?

Votre premier enfant est sur le point de naître et vous vous demandez quelles démarches administratives entreprendre à quel moment? Voici un petit guide pratique pour vous aider.

Prévenez votre mutuelle

Vérifiez que vous êtes bien en ordre de mutuelle. C’est indispensable pour bénéficier des différents avantages liés à la naissance de votre enfant. D’ailleurs, vous recevrez souvent une prime de naissance. C’est également la mutuelle qui se chargera de vous verser l’allocation de maternité octroyée pendant le congé de maternité.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter votre mutuelle ou le service ressources humaines de votre employeur.

Demandez votre prime de naissance et vos allocations familiales

Votre caisse d’allocations familiales vous versera une prime de naissance et se chargera aussi, après la naissance, du versement des allocations familiales. Mais saviez-vous qu’en réalité, vous pouvez demander votre prime de naissance dès le 6e mois de grossesse? Un bon petit coup de pouce pour préparer la venue de bébé! Si vous attendez ou si vous oubliez de faire cette demande, pas de panique! Vous avez droit à cette prime jusqu’à cinq ans après la naissance.

Pour plus d’informations sur les allocations de naissance et les allocations familiales, leur mode d’octroi et les démarches à accomplir, n’hésitez pas à surfer sur www.famifed.be. Ce site recense toutes les informations sur cette matière un peu plus complexe depuis qu’elle a été régionalisée.

Mettez-vous en quête d’une crèche

Vous pouvez entrer un dossier d’inscription dans un milieu d’accueil dès le 4e mois de grossesse. D’ailleurs, mieux vaut commencer à temps. En effet, il est souvent difficile de trouver une place. Vous trouverez une liste des milieux agréés sur www.one.be (Wallonie et Bruxelles) et sur www.kindengezin.be (Flandre et Bruxelles). Une fois votre dossier accepté, vous pourrez confirmer l’inscription dès le 7e mois de grossesse.

Déclarez la naissance à la commune

L’hôpital aura déjà communiqué à la commune un avis de naissance, mais vous devrez déclarer la naissance dans les 15 jours suivants auprès de l’État civil de la commune où l’enfant sera né. Certaines maternités sont aujourd’hui équipées d’une liaison avec la maison communale, de sorte que vous pourrez effectuer cette déclaration sans même vous déplacer.

Cette démarche vous permettra d’obtenir les attestations de naissance, indispensables pour demander les allocations familiales, inscrire votre enfant à la mutuelle comme personne à charge, etc.

Commencez une épargne

Vous songez déjà aux futures études de votre enfant, voire au moment où il quittera le cocon familial pour fonder une famille? Plus tôt vous commencerez à épargner, plus votre capital sera important dans 20 ans. À côté du compte épargne, n’oubliez pas qu’il existe d’autres formules comme le bon de caisse et le fonds de placement. N’hésitez pas à demander conseil à votre banquier!