HomeÉpargner malinAssurance auto, RC familiale…: faites la chasse aux doublons

Assurance auto, RC familiale…: faites la chasse aux doublons

Peu d’assurances sont obligatoires en Belgique. Par contre, nombre d’entre elles sont indispensables pour des questions de tranquillité d’esprit. Mais vos assurances ne couvrent-elles pas parfois les mêmes risques? Un petit check-up pourrait vous permettre quelques économies.

Dans notre pays, hormis l’assurance responsabilité civile auto, aucune assurance n’est réellement obligatoire pour les particuliers. Certaines peuvent cependant être imposées dans un contrat, comme l’assurance incendie si vous êtes locataire d’un appartement ou d’une maison. D’autres encore sont fortement recommandées, comme l’assurance solde restant dû si vous avez contracté un emprunt pour acheter votre maison, l’assurance familiale si vous avez des enfants ou des animaux domestiques, ou encore la couverture omnium si vous avez acheté une voiture neuve au moyen d’un prêt auto.

Couvertures redondantes?

Si comme beaucoup, vous avez souscrit vos assurances à mesure que les circonstances les rendaient utiles et sans nécessairement passer par le même courtier, il y a fort à parier que vous vous soyez, à votre insu, couvert deux fois pour le même risque. Voici quelques pistes de réflexion, qui constitueront aussi l’occasion de songer à des économies supplémentaires:

  • Assurance hospitalisation: vous avez peut-être souscrit une telle assurance il y a quelques années. Mais depuis, vous avez changé de travail et l’assurance-groupe de votre nouvel employeur vous couvre, vous et votre famille.
  • Assurance voyages: dans certains cas, une couverture voyages est déjà prévue dans votre contrat hospitalisation. Mieux vaut vérifier une seconde fois.
  • Assurance dépannage: souvent comprise dans l’assurance voyages, l’assistance dépannage de votre véhicule peut parfois être incluse dans votre package d’assurances auto, par exemple dans le cadre de votre omnium. Certains constructeurs automobiles offrent également ce service à l’achat d’une nouvelle voiture. Dans tous les cas, une petite vérification s’impose.
  • Assurance auto: si vous mettez votre voiture dans un garage la nuit, en avez-vous prévenu votre assureur? Dans certains cas, cela peut faire baisser la partie de votre prime qui couvre les vols et le vandalisme.
  • Assurance auto “omnium” tous risques: si votre voiture a déjà quelques années et que votre prêt auto est remboursé, une omnium vaut-elle toujours la peine? L’indemnité que vous percevrez en cas de sinistre est-elle suffisante pour justifier le supplément de prime? Peut-être devriez-vous passer à une mini-omnium. Cette formule laisse uniquement tomber la garantie dommages propres (qui couvre les dégâts matériels que vous occasionnez vous-même (involontairement) à votre véhicule). Vous profitez donc encore des autres garanties (contre l’incendie, le vol, le bris de vitre, les forces de la nature, etc.), mais à un prix moins élevé.
  • Franchises: de nombreuses assurances – par exemple votre RC familiale ou votre omnium auto – sont pourvues d’une franchise. Il s’agit d’un montant qui reste à votre charge en cas d’intervention. Moins cette franchise est élevée, plus votre assurance est chère. Peut-être pouvez-vous envisager d’augmenter cette franchise afin de faire baisser votre prime?

Vérifiez régulièrement

Si vous avez souscrit toutes vos assurances auprès du même courtier, ce dernier aura probablement eu à cœur de vous avertir en cas de doublons ou même de les éliminer au fur et à mesure. Si vos assurances sont “éparpillées” un peu partout, peut-être pourriez-vous envisager de rencontrer un courtier? Souvent, si vous regroupez toutes vos assurances auprès de lui, il pourra vous proposer des couvertures adaptées à votre situation et un tarif préférentiel. Si vous préférez vous assurer de votre côté, pensez en tout cas à faire régulièrement le tour de vos couvertures et à bien lire chaque contrat. Quelques économies supplémentaires ne sont pas à négliger!