HomeÉpargner malinArrêter de fumer, économie ou coût?

Arrêter de fumer, économie ou coût?

Vous avez inscrit "arrêter de fumer" sur votre liste de bonnes résolutions pour la nouvelle année? Bravo! Mais attention: si vous économisez le prix du paquet, arrêter de fumer n’est pas gratuit. Comment vous y prendre?

En 2001, 29% des Belges fumaient. Aujourd’hui, ils seraient 21%. TabacStop, l’assistance téléphonique antitabac, accueille gratuitement les fumeurs en difficulté qui désirent arrêter, mais n’ont pas confiance en eux pour réussir. "43% d’entre eux parviennent à arrêter à la fin du suivi téléphonique", explique Régine Colot, Psychologue tabacologue chez TabacStop. "Après 6 mois, ils sont encore 21%. Et 16% après un an." En effet, le sevrage ne réussit pas toujours. Et il n’est pas toujours gratuit!

Une médication assortie d’un suivi personnalisé augmentera vos chances de réussite.

Un fumeur n’est pas l’autre

Pour le Docteur Lagrue, grand tabacologue français, il n’y a pas d’échecs, mais des succès différés. Une opinion partagée par Régine Colot. "Les difficultés sont personnelles, car liées à la quantité de nicotine à laquelle chacun a habitué son cerveau. On supporte mieux les maux physiques entraînés par le sevrage en remplaçant la nicotine contenue dans la cigarette par un produit de substitution", détaille-t-elle. "Mais un besoin en nicotine n’est pas l’autre: il faut encore connaître la bonne posologie avant de vous aventurer dans votre plan antitabac."

Quel fumeur êtes-vous?

Savez-vous que la dépendance est aussi comportementale? Une étude s’est intéressée aux soldats américains partis se battre au Viêtnam. Ceux qui ont consommé des drogues là-bas sont nombreux à s’être arrêtés à leur retour au pays. "C’est la même chose pour la cigarette: elle est liée à certaines circonstances, à certains endroits. En être conscient permet, sinon d’éviter les lieux à risques, du moins de se préparer à résister à la tentation et ainsi prévenir la rechute", souligne Régine Colot.

La cigarette vous console, vous occupe ou vous procure du plaisir? Identifiez ce qu’elle représente pour vous. "C’est ainsi que vous pourrez compenser les bénéfices qu’elle vous apporte. Si elle vous tient compagnie, pensez à adopter un animal domestique ou à entreprendre de nouvelles activités, susceptibles de vous offrir du bien-être", propose la psychologue.

Un investissement conséquent...

La mutuelle intervient dans le remboursement de certains médicaments. "Mais attention aux effets secondaires éventuels! Cette médication peut aider les gros fumeurs à diminuer leur consommation, mais pas à arrêter complètement", prévient la tabacologue. Une autre piste consiste à utiliser des substituts. "Pour déprogrammer un cerveau sensibilisé à la nicotine depuis 20 ans, des substituts bien dosés aident à minimiser les symptômes de sevrage pour autant que l’on s’en donne le temps. Les patients angoissés par un arrêt complet peuvent donc diminuer progressivement leur consommation à l’aide de substituts, s’ils sont suivis par un tabacologue", suggère-t-elle. Mais ces substituts coûtent cher: jusqu’à 350 euros pour 6 semaines pour les gros fumeurs. Et certains doivent prolonger le traitement. Contrairement aux médicaments, les substituts ne sont quasi pas remboursés. TabacStop a donc obtenu des autorités un budget pour un remboursement en faveur des statuts BIM (ex-vipo) et Omnio des 6 premières semaines du traitement.

... rentable à long terme?

"Quand nous militons pour l’intervention dans le coût du médicament, on nous répond souvent que le fumeur fait l’économie de son tabac et qu’il peut donc s’offrir le traitement. Ce n’est pas toujours exact", renchérit Régine Colot. "Bien sûr, un patient qui fume son paquet de cigarettes de marque par jour économisera 5 euros chaque jour pendant 365 jours, soit 1.825 euros. Mais celui qui achète son tabac et roule ses cigarettes dépensera trois fois moins." Cela dit, si vous arrêtez de fumer, vous ferez la même économie chaque année. Et 1.825 euros, cela peut représenter une superbe télévision à écran plat, une croisière en Méditerranée, ou encore une console de jeux et une vingtaine de jeux. Sans compter les bénéfices pour votre santé.

Vous voulez savoir ce que votre bonne résolution vous fera économiser?  N’hésitez pas à vous rendre sur www.tabacstop.be pour calculer le coût de votre consommation. Et profitez-en pour poser les premiers gestes pour arrêter…