HomeEmprunterAcheter la maison de vos rêves? Quelques questions pertinentes

Acheter la maison de vos rêves? Quelques questions pertinentes

Vous avez trouvé le logement de vos rêves et vous allez l’acheter sous peu? Pour prendre un bon départ en tant que propriétaire, préparez cette aventure avec soin. Posez-vous une série de questions d’ordre financier, histoire de vous faire une idée réaliste des frais liés à l’achat d’une maison.

1. À combien s’élèvent les frais relatifs à l’achat d’une habitation?

Le vendeur reçoit le montant défini comme prix de vente. Outre ce montant, l’acheteur paie des frais supplémentaires: frais d’acte, droits d’enregistrement et honoraires du notaire. Ces frais varient selon le logement et la région où il se trouve. Ils peuvent aller jusqu’à environ 15% du prix de vente. Dans le cas d’une nouvelle construction, vous payez même 21% de TVA. Si vous achetez un logement lors d’une vente publique, les frais d’achat seront encore plus élevés. Pour plus de détails, adressez-vous à votre notaire ou surfez sur www.notaire.be

2. Qui paie les droits d’enregistrement?

En général, les droits d’enregistrement liés à l’achat d’une habitation sont payés par l’acheteur. Le vendeur et l’acheteur peuvent toutefois convenir qu’ils soient à charge du premier.

3. Qui paie le précompte immobilier?

En principe, la personne qui est propriétaire d’une habitation au 1er janvier paie le précompte immobilier pour toute l’année d’imposition. Cependant, lors d’une vente, l’acheteur peut prendre à sa charge une partie du précompte immobilier lié à cette année.

4. Frais d’emprunt et frais d’achat sont-ils identiques?

Il existe une différence entre les frais liés à l’achat d’une habitation et ceux liés à un emprunt. Pour un crédit hypothécaire en Belgique, les frais d’emprunt se composent de plusieurs éléments: droits d’inscription, droits d’enregistrement, honoraires du notaire, frais d’acte et honoraires du conservateur de l’hypothèque.

5. Quelle différence 25.000 euros représentent-ils?

Vous avez fixé votre budget, mais au moment où vous trouvez la maison de vos rêves, son prix est supérieur à votre budget. Dans ce cas, tenez compte de la règle suivante: une différence de prix de 25.000 euros représente une différence de 125 à 150 euros par mois si vous empruntez sur 20 ans.

6. Quelle commission un courtier reçoit-il?

Si vous vendez votre maison par l’intermédiaire d’un courtier, vous lui payerez une commission de 3% en moyenne. La législation européenne interdit un tarif obligatoire, les 3% ne constituent dès lors qu’un pourcentage de référence. Moins le bien sera cher, plus la commission sera élevée – jusqu’à 5%. Si la commission est en général à charge du vendeur, il peut évidemment la prendre en compte au moment de fixer le prix de son habitation.

7. Faut-il souscrire une assurance incendie après le compromis ou après l’acte?

Le vendeur reste responsable du bien jusqu’à la passation de l’acte. Si, en tant qu’acheteur, vous êtes autorisé à accéder au bien avant la passation de l’acte (pour y faire des travaux, par exemple), vous avez tout intérêt à déjà le faire assurer contre les dommages et les incendies. En effet, l’acheteur doit répondre des dommages qu’il cause à l’habitation avant la passation de l’acte.

8. À combien s’élève le revenu cadastral?

En tant que propriétaire, vous devez tenir compte du revenu cadastral de votre habitation. Il représente le revenu net moyen que votre bien immeuble produirait sur une durée d’un an. Le revenu cadastral sert de base au calcul du précompte immobilier et du revenu immobilier que vous devez mentionner dans votre déclaration d’impôts.

Sur le site Web du SPF Finances, vous trouverez plus d’infos sur les aspects financiers liés à l’achat d’une habitation.