HomeÉpargner malinÊtes-vous fait pour la colocation?

Êtes-vous fait pour la colocation?

Partager un logement entre adultes, c'est la nouvelle mode, que ce soit entre amis ou avec de parfaits inconnus. La colocation a ses avantages et ses inconvénients et elle ne conviendra pas toujours à tout le monde. Êtes-vous fait pour ce mode de vie?

Les Belges, et surtout les jeunes, sont de plus en plus nombreux à opter pour la colocation. Parfois parce qu’ils apprécient tout particulièrement ce mode de vie, mais aussi de plus en plus souvent parce que c’est un moyen de faire de belles économies.

 

Partage des frais en colocation

Une location à plusieurs présente de nombreux avantages économiques grâce à une formule simple et bien connue: "l’union fait la force"... financière, cette fois! En effet, la colocation vous permet de réduire votre budget "loyer", de bénéficier d’un logement plus spacieux que si vous habitiez seul, mais aussi d’économiser sur vos charges…

Les économies ne sont toutefois pas le seul point positif. Votre vie sociale s’en retrouvera aussi enrichie! Quel bonheur, en effet, de rentrer du travail dans une maison occupée, où il y a de la vie, et de partager des activités avec vos colocataires. Si, du moins, vous aimez la compagnie…

 

Des concessions et des qualités indispensables

Que ce soit avec des membres de votre famille, avec des amis ou avec de parfaits inconnus, pour vivre en colocation, il faut être un minimum ouvert à la vie en communauté. Et donc, être prêt à mettre de l’eau dans son vin, pour éviter que les petits différends ne dégénèrent. Quels sont les traits de caractère indispensables pour devenir un bon colocataire?

  • avoir le respect les autres
  • être capable d’ouvrir le dialogue pour régler les éventuels problèmes
  • être ordonné (du moins dans les parties communes)
  • être de bonne humeur, du moins en apparence, par respect
  • être prêt à partager beaucoup de choses, y compris vos ustensiles de cuisine, et, parfois, le petit morceau de chocolat que vous gardiez en réserve dans le frigo

Bail locatif et vie quotidienne

  • Le bail: il est plus judicieux que chacun signe le bail, ce qui garantit un droit d’occupation du logement. Vous pouvez aussi y inclure une clause de solidarité, afin d’assurer le paiement du loyer si un des colocataires quittait les lieux avant la fin du contrat.
  • Le loyer: mieux vaut créer un compte commun sur lequel chaque locataire versera son loyer, afin que le propriétaire ne reçoive qu’un seul et unique versement. Attention: toutes les banques ne se valent pas. Pensez à comparer les offres pour sélectionner un compte vraiment gratuit!
  • Déterminer la quote-part de chacun dans le loyer: soit vous divisez le loyer par le nombre de colocataires, soit il y a des différences de taille et vous pouvez alors calculer le montant du loyer au prorata du nombre de mètres carrés de chaque chambre.
  • Dépenses communes: notre conseil est d’utiliser une application de gestion des comptes telle que Tricount, qui vous permettra de partager vos dépenses communes.